Campagne de recrutement étudiant : Saguenay sur TikTok et Instagram

La Ville a connu un grand succès lors de la dernière campagne de recrutement, avec des milliers de vues.

L’initiative prise par la Ville de Saguenay de miser sur les réseaux sociaux pour recruter des étudiants est une bonne option pour contrer la pénurie de main-d’œuvre selon lepécialiste des réseaux sociaux, Francis Jette, qui aide notamment plusieurs entreprises à atteindre leurs objectifs d’affaires.

« Je trouve que c’est très positif. On sait que les jeunes sont très actifs sur ces plateformes, donc il y a de fortes chances qu’on puisse les rejoindre. […] Créer du contenu, c’est vraiment un élément clé. On ne peut plus se permettre en 2022 de publier des offres d’emplois sur des sites et attendre que les gens viennent postuler. On doit être proactif et savoir se démarquer à l’aide de création de contenu, à l’aide d’une présence sociale qui est forte », explique Francis Jette.

En 2021, la plateforme chinoise affirmait que plus d’un milliard de personnes utilisaient au moins une fois par mois son média. Les 10-19 ans sont les plus touchés par ce phénomène social.

Pour un deuxième été consécutif, la Ville de Saguenay ira de l’avant avec son processus d’embauche. Jusqu’au 28 février, les jeunes de la région pourront apercevoir sur TikTok et Instagram de courtes vidéos pour les inciter à postuler vers ces emplois.

La première campagne de recrutement, organisée l’an dernier par la Ville, a été un franc succès. À l’aide de quelques vidéos publiées sur TikTok et Instagram, atteignant des milliers de personnes, la municipalité a reçu près de deux curriculums vitae pour chaque poste disponible.

« On est très heureux de la première phase de recrutement, c’est d’ailleurs pourquoi on recommence l’expérience cette année. Par exemple, pour les 32 postes de sauveteurs disponibles il y a un an, on a reçu 64 C.V. C’est énorme », affirme le conseiller en relations médias et numériques à la Ville de Saguenay, Dominic Arseneau.

Il n’y a cependant pas de recette magique. Comme l’explique M. Jette, l’algorithme de TikTok est très fort et présente le contenu à n’importe qui, peu importe la région démographique. « Il n’y a pas vraiment moyen de rejoindre à 100 % ta clientèle parce que c’est l’algorithme qui va faire passer le contenu dans ton fil d’actualité », ajoute-t-il.

La Ville réutilisera les mêmes vidéos que l’an dernier sur tous ses réseaux. Elle cherche présentement des sauveteurs, des horticulteurs ainsi que des étudiants en techniques policières, génie civil ou autre.

À propos de Marc-Antoine Le Moignan

Originaire de Varennes, sur la Rive-Sud de Montréal, ce garçon a pris la direction de Rimouski à l’âge de 11 ans. Sportif depuis son plus jeune âge, Marc-Antoine a toujours rêvé de devenir commentateur sportif. À l’école secondaire, il a notamment été chroniqueur dans le volet sportif pendant ses cinq années. Visant toujours l’excellence, Marc-Antoine a pu rencontrer son premier défi dans le milieu des médias en tant que co-animateur à la radio au CFYX 93,3 à Rimouski l'été dernier. Ce jeune homme brillant espère poursuivre ses études en droit à l’université, mais n’a toujours pas la vérité absolue concernant son futur à moyen terme. Pleins d’ambitions et d’aspirations, il rêve d'œuvrer dans le domaine des médias.

À voir aussi

Forte victoire pour Andrée Laforest dans Chicoutimi

C’est entouré de sa famille qu’Andrée Laforest a gagné avec une très forte majorité la …