mercredi , 10 août 2022

La tradition de la patinoire extérieure renaît

Les parents des alentours se partagent l’entretien de la patinoire. (Photo : Megan Maltais)

 

Des citoyens de Métabetchouan—Lac-à-la-Croix se sont unis afin de construire une patinoire extérieure accessible à tous. « Ça fait des années qu’il n’y en a plus, on voulait recommencer la tradition », a expliqué l’initiateur du projet, Jean-Simon Allard.

C’est avec l’aide de sa conjointe que le père de deux enfants a décidé de passer à l’action. « Quand on était jeunes, il y avait toujours trois patinoires extérieures partout à travers le village », a raconté le trentenaire, qui avait remarqué un manque concernant les infrastructures glacées extérieures depuis quelques années.

Collaboration

Rapidement, les parents des alentours se sont portés volontaires pour aider bénévolement Jean-Simon et sa conjointe.

Structures Mur à Mur, basée à Métabetchouan, a collaboré lors de la construction de la patinoire. L’entreprise a fourni les bandes de la glace, une cabane chauffée et des lampadaires pour éclairer l’infrastructure.

« On trouvait que le projet était intéressant pour les jeunes et ça nous faisait plaisir d’aider », raconte Mathieu Laroche, copropriétaire de Structures MaM.

Énorme succès

« Ça va numéro un! Les jeunes apprécient énormément et la patinoire est toujours pleine », se réjouit Jean-Simon Allard, qui souhaitait offrir aux jeunes une patinoire extérieure accessible en tout temps, et pour tous.

Pour le moment, la patinoire est même trop petite pour le nombre de jeunes qui désirent en profiter, a confirmé une employée de la Ville de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix. Quotidiennement, c’est une cinquantaine de jeunes qui profite de la glace.

Retour en force

Le couple, qui apprécie le succès du projet, espère que la patinoire extérieure reviendra en force à l’hiver prochain. « On aimerait avoir un partenariat avec la ville, pour que la patinoire soit permanente », lance Jean-Simon Allard.

 

La Pige a tenté de contacter à plusieurs reprises le maire de Métabetchouan—Lac-à-la-Croix, André Fortin, sans succès.

À propos de Mégan Maltais

Grande amatrice de sensations fortes, Megan est toujours à la recherche de la prochaine poussée d’adrénaline qui la fera vibrer. Originaire du petit village d’Hébertville, au Lac-Saint-Jean, la jeune femme de 20 ans a grandi dans un milieu de vie proactif, entouré de forêts et de champs. Au cours de ses études secondaires, Megan est tombée en amour avec la scène : théâtre, improvisation, animation, stand-up humoristique, elle enchaine les spectacles les uns après les autres... la légende raconte qu’elle aurait participé à plus de 60 évènements artistiques! Comique à temps plein, elle adore divertir et créer un environnement joyeux où il fait bon rire, partout où elle va. Assez timide aux premiers abords, lorsqu’elle sort de sa carapace attachez votre tuque avec de la broche, vous découvrirez une jeune femme dégourdie et impliquée qui n’a pas froid aux yeux. Peu importe le sujet, l’heure et la date, Megan vous promet une chose : devenir la meilleure version journalistique d’elle-même, un article à la fois.

À voir aussi

immobilier

Marquis de Jonquière : une histoire d’équipe

« C’est vraiment pas une question d’argent ou de publicité. Selon moi, c’est une question de …