samedi , 26 novembre 2022

Retour aux sources pour la boutique Croft Singer 

L’entreprise se démarque par sa vente de matériel de couture pour les particuliers et les entreprises. Photo libre de droit.

 

Après plusieurs mois d’attente et de fébrilité, la boutique spécialisée en matériel de couture, Croft Singer, déménagera d’ici avril 2022. L’entreprise familiale sera de retour sur le boulevard Saint-Jean-Baptiste, dans le même local où tout a commencé en 1989. 
 
Pour expliquer ce changement, la directrice du magasin, Jade Croft, souligne le manque d’espace flagrant dans la boutique actuelle sur la rue la Brosse. « On avait déjà fait plein de démarches pour agrandir, mais ici, on est déjà à capacité maximale donc on avait vraiment un manque d’espace. On avait des entrepôts à plusieurs endroits et ça devenait très problématique sur le plan des mouvements de notre stock. » Il y a 33 ans, l’entreprise a été fondée sur le boulevard Saint-Jean-Baptiste par André Croft, puis en 2002 s’est déplacée à l’endroit actuel pour ouvrir ses portes au public. Dans quelques mois, ce sera donc un retour aux sources après 10 ans dans le même espace.  

 

« C’est un gros  processus! » 
 

Un échéancier de sept jours, plusieurs remorques, des camions, jusqu’à 30 employés, le déménagement ne sera pas une mince affaire. « C’est sûr que c’est beaucoup de travail! », s’exclame la dame qui a rejoint l’entreprise de son père en 2015. « J’ai eu une période d’angoisse au départ, mais ça a laissé sa place à l’excitation comme on arrive au bout de la ligne d’arrivée. Plus on s’approche, plus j’ai hâte que ce soit fait, que les employés et les clients voient le résultat final et comprennent notre décision de partir. » 
 
Les rénovations du nouveau local ont aussi apporté leur lot de problèmes. Les propriétaires avec l’aide d’un entrepreneur, ont décidé de faire l’installation de nouveaux mobiliers et d’effectuer un rafraichissement de l’intérieur de la bâtisse. Le tout a pris du retard en raison de souci d’approvisionnement lié à la pandémie. La date du déménagement a donc dû être repoussée. « Nos employés commencent à être fatigués. On ne voulait pas les stresser davantage avec une date de déménagement trop tôt. Il n’était pas nécessaire pour nous de mettre l’urgence sur ce déménagement avec une date précise », ajoute Mme Croft. 
 


 
Une clientèle réceptive
 


Même si le nouveau magasin n’est qu’à quelques kilomètres de l’ancien, pour une partie de la clientèle, ce changement pourrait s’avérer être un inconvénient.
 

 « Le nouvel emplacement s’éloigne des gens du Lac-Saint-Jean, ce qui pourrait être un léger désavantage, » admet la directrice. Cependant, la majorité des clients comprennent le choix de déménager selon elle. « Les gens voient qu’on est à l’étroit présentement. Il y en a certains qui trouvent cela dommage qu’on soit un peu plus loin, mais j’ai l’impression que dès qu’ils vont venir nous voir à la nouvelle boutique, ils vont trouver cela beaucoup plus agréable comme expérience de magasinage. »  

 

 

À propos de Élodie Drolet

Élodie est une jeune femme déterminée, sociable, créative et travaillante. Elle est très fière d’être originaire de la colorée, dynamique et magnifique ville de Québec. C’est d’ailleurs cet environnement stimulant qui l’a poussée à développer et nourrir sa grande curiosité. Élodie adore se renseigner et discuter de sujets comme la technologie, l’histoire, les sports, les enjeux sociaux, la politique, l’environnement, la culture et les voyages. Pendant son parcours scolaire, elle en a profité pour apprendre l’anglais, s’impliquer dans divers projets entrepreneuriaux et surtout partir en Thaïlande et en Europe. Ce sont ces deux expériences d’indépendance qui l’ont motivée à faire le grand saut et à déménager seule au Saguenay pour les études supérieures. Cette jeune femme ambitieuse sait se démarquer par ses idées créatives, sa débrouillardise et son leadership peu importe le milieu.

À voir aussi

Violences faites aux femmes : des étudiants se mobilisent

 À la veille de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des …