mercredi , 10 août 2022

Les Saguenéens s’envolent avec la victoire en fusillade

Matej Kaslik et Sergei Litvinov ont soulevé la foule du Centre Georges-Vézina en séance de tirs de barrage mercredi soir, permettant aux Saguenéens de Chicoutimi de vaincre l’Armada de Blainville-Boisbriand. La recrue Thomas Bégin s’est démarquée avec son premier but en carrière dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). 

Les Saguenéens s’approchent à un point de l’Armada au classement général et demeure huitième dans l’Association de l’est. Photo : Nicolas Lacasse
Les Saguenéens s’approchent à un point de l’Armada au classement général et demeure huitième dans l’Association de l’est. Photo : Nicolas Lacasse

« Le but de Bégin nous a donné énormément de souffle et de confiance avant de retraiter au vestiaire. À partir de ça, nous avons bâti beaucoup de positif jusqu’à la fin du match, a indiqué l’entraîneur-chef Yanick Jean. Bégin a été excellent sur les deux côtés de la glace et c’est ça que nous voulons voir avec l’absence de Rouleau, de Blais et de Roy. On veut que les joueurs qui sont déjà dans notre alignement, se moulent à notre équipe dans des situations comme ça. » 

Les 2 252 partisans n’étaient pas tous assis à leur siège lorsque l’attaquant polonais Oleksiy Myklukha a marqué de chance avec seulement 30 secondes de joué à la rencontre. Le gardien des Sags, Sergei Litvinov, n’a pas su arrêter le disque qui a dévié sur son défenseur en situation de deux contre un. 

L’histoire du premier tier se résume par des arrêts clés du portier de l’Armada. Charles-Édward Gravel a stoppé 15 rondelles, en plus de défendre sa cage pendant quatre avantages numériques des Saguenéens. Alexis Gendron a d’ailleurs profité du désarroi de ses adversaires pour inscrire son 16ième but de la saison, avec l’avantage d’un homme. 

« L’avantage numérique n’était pas bon en partant, il manquait d’exécution en première période », a souligné l’instructeur des Sags. 

Toutefois, la troupe de Yanick Jean ne s’est pas laissé impressionner, l’acharnement et l’attitude des joueurs ont entrainé le premier but en carrière dans la LHJMQ de Thomas Bégin, qui est survenu alors qu’il restait une minute à faire en première période. L’attaquant de 17 ans a bénéficié d’une rondelle libre devant le filet pour déjouer Gravel. 

Matej Kaslik a atteint le plateau des 20 buts cette saison en milieu de période médiane, le Slovaque s’est faufilé dans l’enclave pour décocher un tir précis qui a échappé à Gravel. Julien Hébert et Jacob Newcombe ont été les complices. 

La deuxième période s’est affichée par un niveau de jeu robuste, les deux clubs se sont échangé neuf mises en échec. Le défenseur format géant de Blainville-Boisbriand, Simon Lavigne a dominé ce chapitre avec cinq coups d’épaule. Les jeunes Bégin et Fabrice Fortin ont par ailleurs goûté à sa médecine. 

La troupe du Saguenay-Lac-Saint-Jean prendra part à un voyage de cinq parties à l’étranger après celui contre les Remparts ce soir. Photo : Nicolas Lacasse
La troupe du Saguenay-Lac-Saint-Jean prendra part à un voyage de cinq parties à l’étranger après celui contre les Remparts ce soir. Photo : Nicolas Lacasse

Le troisième vingt et la période de prolongation ont été très tranquilles. Les Saguenéens ont dirigé 36 tirs au filet tandis que celle de Bruce Richardson a lancé 29 fois. 

Kaslik a été le seul à trouver le fond du filet dans la séance de tir au but. Quant à Litvinov, il a stoppé les trois participants de l’Armada. 

Les Remparts de Québec seront les visiteurs pour le match de ce soir au Centre Georges-Vézina. 

Litvinov en confiance 

Malgré la situation actuelle en Ukraine et ses dernières prestations devant les buts, le gardien russe, Sergei Litvinov, était en confiance hier soir. Lui qui a donné un premier but à l’adversaire en début de match et qui a arrêté seulement cinq lancers sur sept en première période, a fait des arrêts importants tout au long de la partie, notamment sur quatre échappés de l’Armada. 

Yanick Jean a d’ailleurs soulevé cette confiance après la rencontre. « Il y a une chose que j’étais content de lui, il a foncé après les deux buts. Il a fait des arrêts clés à 2 à 0, à 2 à 1 et à 2 à 2. J’ai trouvé son match solide et sérieux mentalement. » 

À propos de Nicolas Lacasse

Curieux, ambitieux et empathique, Nicolas Lacasse voit grand pour son avenir. Natif de Saint-Eustache dans les Laurentides, il a décidé de traverser la 40 et la réserve faunique des Laurentides pour venir s’établir dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean afin d’y réaliser son rêve de jeunesse : devenir journaliste sportif. Finissant de l’école secondaire Liberté-Jeunesse à Sainte-Marthe-sur-le-Lac, c’est après un stage d’une journée à RDS que lui ait venu l’idée d’étudier au Cégep de Jonquière. Par ailleurs, depuis son arrivée à Saguenay, il a la chance de coanimer deux émissions de radio pour la station CKAJ-FM 92,5, soit Les coulisses du rap et Au top du pop. Le sportif tient fortement à découvrir de nouveaux aspects de la vie, car il a tant à apprendre dans ce monde. Tout au long de son parcours scolaire en Art et technologie des médias (ATM), différentes sphères du milieu journalistique se sont ajoutées à ses champs d’intérêt. C’est pour cela qu’il est ouvert à tout ce qui se présentera à lui.

À voir aussi

Le bracelet antirapprochement attendu impatiemment

Alors que les 16 premiers bracelets antirapprochements seront utilisés à Québec dans les cas de …