Coupes forestières au lac Kénogami : Saguenay empêchera les nouveaux projets

La Ville de Saguenay refusera toutes nouvelles demandes de coupes forestières dans le secteur sud du lac Kénogami. Tout cela au grand soulagement des citoyens du secteur présents à la séance du conseil municipal lundi midi.

Lundi avait lieu le retour des séances du conseil municipal à midi. (Photo : Marc-Antoine Corneau)

C’est le conseiller du district 1 dans Jonquière, Jimmy Bouchard, qui a proposé que Saguenay continue à les refuser tant et aussi longtemps que le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques n’aura pas rendu son rapport, à savoir si l’endroit deviendra une aire protégée.

La décision n’a toutefois pas été votée à l’unanimité, alors que les conseillers Michel Potvin, Marc Bouchard, Martin Harvey, Raynald Simard et Jean-Marc Crevier ont voté contre la décision d’empêcher les futurs projets.

« Je suis d’accord sur le fait qu’on demande au ministère d’accélérer le processus de finalisation du rapport, a déclaré Michel Potvin, avant le vote final. Si ça prend 10 ans avant d’avoir le rapport et qu’il arrive par exemple un autre évènement comme celle de la tordeuse et qu’on doit bûcher, on va être pris avec cette résolution-là. »

Le commentaire de M. Potvin a fait réagir les gens présents dans la salle qui se sont déplacés afin de manifester leur volonté de voir Saguenay adopter la proposition de Jimmy Bouchard. Outre l’abîmement du paysage, il y a un risque que la coupe de ces arbres détériore la qualité de l’eau potable du lac Kénogami, qui rappelons-le, est le réservoir d’eau potable de la ville.

Nouveau président et vice-président de la STS

La mairesse Julie Dufour a profité de la séance du conseil municipal pour dévoiler le nouveau président de la Société de transport du Saguenay. Le conseiller municipal du district 3 à Jonquière, Claude Bouchard, remplacera son collègue, Jean-Marc Crevier, qui a quitté son poste il y a quelques jours en raison de problèmes de santé.

« Je tiens à remercier M. Crevier pour son travail. On a une équipe avec de l’expérience et je crois beaucoup au travail d’équipe. Je rassure les citoyens, je vais trouver le moyen d’améliorer les choses et l’expérience en autobus dans les prochains mois et semaines », a affirmé M. Bouchard.

Le conseiller municipal du district 9 dans Chicoutimi, Michel Tremblay, agira quant à lui à titre de vice-président de la STS.

À propos de Marc-Antoine Corneau

Marc-Antoine Corneau est un apprenti journaliste de 19 ans pour qui le monde du sport n’a aucun secret, du moins presque aucun… Son but premier : s’établir comme référence dans le monde du soccer au Québec. Tout droit sorti d’Alma au Lac-Saint-Jean, le jeune homme aux 6 pieds 3 pouces peaufine actuellement ses talents d’écriture, alors qu’il est assigné à la couverture des Saguenéens de Chicoutimi au Journal de Québec. Depuis un an, le Jeannois est également responsable des communications pour les Élites de Jonquière dans la Ligue de développement du hockey M18 AAA du Québec. De nature discrète, Marc-Antoine est loin de laisser sa place. Déterminé et muni d’une grande confiance en lui, il trace son chemin où bon lui semble. Ce n’est peut-être pas le plus à l’aise devant la caméra, mais croyez-le, il sait manier les mots tel Zoro avec son épée.

À voir aussi

Le bracelet antirapprochement attendu impatiemment

Alors que les 16 premiers bracelets antirapprochements seront utilisés à Québec dans les cas de …