Football. Les Gaillards éliminent Lanaudière et filent en finale

227
0
Partagez :

Grâce à leur victoire, les Gaillards participeront à leur septième Bol d’Or de suite et tenteront de soulever pour la cinquième fois le trophée. (Photo : Enzo Trouillet) 

Les Gaillards de Jonquière n’ont pas tremblé face aux Triades de Lanaudière en demi-finale. Les Jonquiérois se sont imposés par la marque de 50 à 6 au terme d’un match maîtrisé de bout en bout. Ils auront l’occasion, pour la septième année d’affilée, de jouer lors du bol d’or, la traditionnelle finale de la division 3 collégiale. 

Une défense de fer et une attaque précise, il n’en fallait pas plus aux Gaillards pour se défaire de la jeune équipe des Triades de Lanaudière. Bien plus expérimentés que leurs adversaires, les Jonquiérois ont su se créer un avantage décisif dès les premières minutes de jeu. Un bon début de match dans la lignée des prestations récentes de l’équipe, d’après l’entraîneur Philippe Leduc. « Depuis deux semaines, on joue très bien. Dans toutes les équipes, il manque un truc. Nous on a tout. On a une équipe défensive solide et l’attaque est bonne », se félicite le tacticien. Des vétérans aux plus jeunes, tout le monde a pu trouver sa place et participer à la victoire, à l’image de l’une des nouvelles recrues de l’année, le receveur Mathéo Sankara, auteur d’un touché. « C’est vraiment cool de marquer, on ressent un pic de dopamine », sourit-il. 

Auteurs de sept “touchés”, les Gaillards ont réalisé un festival offensif face à l’une des meilleures défensives de la ligue. (Photo : Enzo Trouillet) 

La finale dans tous les regards 

Mais malgré cette belle victoire, le temps n’est pas encore à la fête. Afin de ne pas reproduire la conclusion cruelle de l’année dernière où les bleu et blanc s’étaient inclinés au dernier échelon de la compétition, les Gaillards ne comptent pas se relâcher. « Ce n’est pas fini, il manque encore quelque chose », rappelle Mathéo Sankara. Philippe Leduc aussi préfère rester prudent. « On est content mais pas encore rassasié. On veut devenir meilleur, et ne pas subir une défaite en finale comme l’année dernière. » Pour bien se préparer, le tacticien jonquiérois ne compte pas changer les entraînements qui ont mené les Gaillards à cette saison blanche de défaite (Dix victoires en dix matchs). « On va se préparer pour la finale de la même manière que d’habitude, sans dénaturer notre jeu. On a une bonne recette », sourit l’entraîneur. Pour les joueurs, grisés par la victoire, le doute n’est pas permis. « On va le gagner ce match ! » 

Partagez :
Avatar photo