La 31e édition Sapin du bon sens sur la voie du succès

231
0
Partagez :

Selon la responsable des communications de l’AFSL, Stéphanie Pelchat, 270 entreprises cultivent des sapins de Noël au Québec. (Photo : Tristan Ouimet)

 

La 31e édition Sapin du bon sens, qui a pris fin mardi, devrait être un succès selon l’Association forestière Saguenay-Lac-Saint-Jean (AFSL).  

« Notre but était de sensibiliser les Saguenéens à l’écoresponsabilité et avec les 917 arbres qui ont été récoltés dans l’édition précédente, nous sommes persuadés qu’ils ont répondu aux attentes et que les écocentres ont recueilli un bon nombre d’arbres », a affirmé la responsable des communications et agente de développement de l’Association, Stéphanie Pelchat, malgré l’absence des données de la campagne qui sortiront en février. 

Avec la MRC du Fjord-du-Saguenay, la Régie des matières résiduelles du Lac-Saint-Jean et la Ville de Saguenay, l’AFSL estimait que l’utilisation des écocentres était « un meilleur moyen de fonctionnement » pour la récolte de sapins que les centres de dépôts dans les éditions précédentes. Il en sera d’ailleurs ainsi à la 32e édition. 

Depuis 31 ans, l’Association forestière Saguenay–Lac-Saint-Jean a récupéré 180 107 arbres qui ont été transformés sous forme de paillis, de compost et d’énergie, qui peuvent favoriser plusieurs industries. À titre d’exemple, l’usine de cogénération de Saint-Félicien utilise les sapins pour les transformer en électricité pour alimenter leur endroit.  

 

L’utilisation de 1 m ³ de bois empêche l’émission d’une tonne de CO2 selon l’Association forestière du Saguenay–Lac-Saint-Jean. (Photo : Tristan Ouimet).

 

Outre les dépôts de sapins dans les écocentres, l’Association a encouragé les citoyens à réutiliser des morceaux de bois, des vieux tissus et du papier pour faire des constructions de jouets, en famille, pendant les vacances de Noël.  

À part les bricoles, Stéphanie Pelchat a proposé aux familles d’exploiter ces matières recyclées pour en faire des décorations de Noël que l’on pouvait voir sur des sites internet, comme Pinterest.   

Même si la 31e édition Sapin du bon sens est conclue, l’Association encourage les personnes à continuer de favoriser l’écoresponsabilité. « Les écocentres continueront à récolter les arbres ensevelis sous la neige dans les prochains mois et les citoyens n’ont pas à attendre à la prochaine édition », a précisé Mme Pelchat. 

Partagez :
OUITR-Face-Web