Nouveau plan d’aménagement à Saguenay : encore du chemin à faire

356
0
Partagez :

Le nouveau plan d’aménagement du territoire de la Ville de Saguenay présenterait de nombreuses lacunes, selon une experte en urbanisme que La Pige a consultée. 

Peu de modifications significatives ont été apportées par le Service de l’aménagement du territoire et urbanisme de la Ville en comparaison au schéma adopté en 2020. « Souvent, les parcelles de territoire qui sont soustraites dans un secteur sont regagnées ailleurs », affirme l’enseignante au programme d’aménagement et d’urbanisme au Cégep de Jonquière, Jasmine Côté. Elle avance qu’il y a encore certains points négatifs à relever. « On est une région qui se situe à proximité de la nature, mais on n’est peu ou pas capable d’y accéder autrement qu’en ayant un terrain […] la Ville ne se garde pas nécessairement des propriétés pour les rendre disponibles à la population. » 

Au goût du jour ? 

Récemment sortis dans les médias, certains élus municipaux jugeaient que le plan d’urbanisme actuel ne serait plus au goût du jour, ce qui nuirait au développement économique. Selon Mme Côté, cela témoigne du manque de connaissance ou de compréhension de ce document par les élus. « C’est un outil de planification qui est adopté par eux [le conseil de ville] », mentionne-t-elle.  

L’étalement urbain, une préoccupation pour la Ville 

La Ville de Saguenay mentionne que sa récente modification au schéma d’aménagement permettra de mettre un frein à l’étalement urbain sur son territoire. « Cette question faisait partie de nos préoccupations », assure le porte-parole de la Ville de Saguenay, Dominic Arseneau. Il avance que cette mouture revisitée du plan limitera les futurs développements à l’intérieur du périmètre urbain actuel. De plus, elle orientera le développement vers les quartiers existants plutôt qu’en ouvrir de nouveaux. 

La professeure Jasmine Côté pense cependant que le phénomène d’étalement urbain n’est pas un enjeu à Saguenay pour l’instant « On dirait qu’ils [Les employés municipaux] n’ont pas eu encore besoin de faire ça en raison du très grand espace de son territoire », mentionne-t-elle.  Elle croit plutôt que le futur de Saguenay passera par la redynamisation de ses secteurs et son ouverture sur ce qui se fait dans les autres villes québécoises. 

Le schéma d’aménagement est présentement en processus de révision et d’approbation par le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation du Québec, une étape obligatoire avant sa mise en vigueur. 

Partagez :
Avatar photo