Un avenir prometteur pour l’Autel-Relais d’Alma

213
0
Partagez :

Le prix de location d’une chambre varie entre 165$ et 175$ pour la nuitée. Crédit photo : Alexis Dumont   

 

Le très particulier Autel-Relais ouvre ses portes aux visiteurs aujourd’hui et demain à Alma. Il s’agit d’un hôtel aménagé dans une ancienne église datant de près de 85 ans.

Le propriétaire de l’Autel-Relais, Vincent Lavoie, avait déjà amorcé son projet, il y a plus d’un an, en construisant une crèmerie dans l’ancienne église Sainte-Marie d’Isle-Maligne. Mais depuis le 1er septembre, dix chambres y sont aussi disponibles dans le but d’héberger les touristes et c’est cette fin de semaine qu’il en fait l’inauguration.

Ce projet de 2,3M$ n’a pas été une tâche facile. « Faire un projet de construction dans une église de 1938 c’est très complexe, il faut remettre le bâtiment aux normes d’aujourd’hui avec les issus de secours, les trucs pour le feu donc beaucoup beaucoup de détails importants à régler. » explique M. Lavoie.

L’originalité de la jeunesse

Le jeune entrepreneur de 24 ans n’a aucunement été intimidé par son jeune âge lorsqu’est venu le temps de proposer le projet de transformer l’église. Il compte d’ailleurs poursuivre sur sa lancée en transformant d’autres églises en hôtel. « On regarde pour certaines autres opportunités de reproduire ce concept-là dans certaines autres églises au Québec, c’est là qu’on va tenter de se diriger dans l’avenir. »

Chacune des dix chambres contient un vitrail de l’ancienne église. Toutes les chambres portent un nom en l’honneur du vitrail qui se trouve à l’intérieur.

En plus des chambres, les citoyens sont invités à essayer la crèmerie Saint-Crème située au rez-de-chaussée. Des crèmes glacées et déjeuners y sont offerts. Les visites libres des chambres de l’hôtel se déroulent vendredi et samedi.

Partagez :