Information régionale: un sommet en préparation

228
0
Partagez :
On voit l'entrée du pavillon ATM.

L’information en région représente un défi de taille pour les entités médiatiques et les journalistes de la province. L’École supérieure en art et technologie des médias envisage d’organiser un sommet portant sur l’information régionale qui doit avoir lieu à Jonquière, au printemps prochain.

Le sommet sur l’information qui doit avoir lieu dans quelques mois a pour objectif de trouver des solutions pour assurer la survie des médias régionaux dans toute la province.

Pour le directeur adjoint aux études en ATM, Jacky Fortin, ce sommet est « une magnifique opportunité pour les médias et les journaliste ». Il croit qu’il est essentiel de réunir tous les acteurs du milieu médiatique pour échanger et trouver des solutions pour aider le monde de l’information.

Les coupes dans les salles de nouvelles des médias locaux sont la conséquence de la perte de nombreux revenus publicitaires. « En raison de la main-d’œuvre restreinte, on doit faire des choix qui nous amènent peut-être à avoir une information moins complète », souligne la présidente de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) régionale, Annie-Claude Brisson.

« Nos préoccupations sont claires. Il faut avoir suffisamment d’argent pour faire du bon journalisme partout dans la région. Ce sont les ressources qui nous permettent de faire de la bonne information », mentionne la présidente de la FPJQ régionale. Le coût de l’information et l’accès à la visibilité pour les médias régionaux sont de plus en plus difficiles.

Faire des choix

« En laissant de côté les nouvelles régionales, on passe à côté de quelque chose d’important comme société », affirme le directeur adjoint aux études en ATM. Ce journalisme de proximité permet à toute la population de rester informée. Pour M. Fortin, la population doit être sensibilisée et ensuite consommer l’information locale deviendra un réflexe.

Partagez :