Une pizzeria sans pâte

213
0
Partagez :

Il n’est pas inhabituel qu’une pizzeria ne fournisse pas à la demande. (Crédit : Alexcia Plamondon)

Une pizzeria en manque de pâtes à pizza. Un phénomène qui peut sembler ironique, mais qui est bel et bien arrivé chez Salvatoré à Jonquière récemment. Un problème rare, mais qui se produit parfois.

À la succursale de Pizza Salvatoré à Jonquière, le propriétaire, Jean-William Savard explique que les promotions et les journées fériées créent un achalandage plus important et dans ces moments-là, le restaurant peut manquer de pâtes. Lorsque cela arrive, il est dans l’obligation de fermer son restaurant.

La pâte chez Salvatoré est faite sur place chaque matin. À Jonquière, les employés de soir n’ont pas tous les habiletés pour faire de la pâte. Si le propriétaire est sur place, il essaye d’en faire. Sinon, il annule les commandes.

Pour ce faire, il faut téléphoner à la maison mère pour aviser du problème. C’est elle qui va annuler les commandes en ligne. « Il y a un délai. En restauration, un cinq ou dix minutes ça peut être une différence de dix ou vingt clients », dit monsieur Savard.

Remboursement compliqué

 En septembre dernier, Stéphanie Lavoie a placé une commande sur le site de Pizza Salvatoré, mais elle ne l’a jamais reçu. « Je me suis rendue sur place et c’était fermé. Un employé est sorti pour dire qu’il n’y avait plus de pâtes », exprime-t-elle.

Jean-William Savard explique que les employés ont le numéro de téléphone des clients alors ils doivent appeler ou envoyer en message s’ils ne sont pas en mesure de faire la commande.

Dans le cas de Stéphanie Lavoie, elle n’a pas reçu de message pour l’avertir du problème.

Elle a dû faire des démarches pour se faire rembourser, mais elle a eu de la difficulté. « J’ai appelé plusieurs fois, je me faisais transférer. Après plusieurs jours, j’ai réussi à parler avec un gérant et à récupérer mon argent », souligne Mme Lavoie.

« Si la commande a été payée en ligne, je préconise d’appeler à la maison mère ou laisser un message sur le web », conseille le propriétaire du Salvatoré de Jonquière.

Partagez :
Avatar photo