Trump, un opportuniste et un fin stratège

251
0
Partagez :

Le conseiller stratégique et entrepreneur, Simon Lafrance, a dépeint le président américain Donald Trump comme un opportuniste et un très grand stratège, à l’occasion d’une conférence tenue mercredi soir à l’UQAC.

C’était la deuxième édition de ces rendez-vous organisés par l’Association des diplômés de l’UQAC afin de mettre en valeur les anciens étudiants de l’université. Près d’une centaine de personnes ont assisté à la présentation du diplômé de l’UQAC en science politique et en gestion des ressources humaines. Cette conférence, intitulée «Trump, des affaires à la politique : leçons de stratégie» a dressé le parcours du leader américain de sa jeunesse à aujourd’hui.

M. Lafrance a démontré que le l’homme d’affaires devenu politicien utilise la même technique depuis le début de sa carrière afin d’arriver à ses fins. «Selon moi, la chance est un mélange de travail et d’opportunité», a affirmé le conférencier. Dans le cas de Donald Trump, une grande préparation, de la volonté, une stratégie bien définie et de l’opportunisme font également partie des clés de son succès selon le conférencier.

La «marque Trump»

La construction de l’image de Donald Trump a débuté il y a très longtemps lorsqu’il a hérité de l’empire immobilier de son père. Son succès fulgurant dans les affaires, qui l’a amené à écrire son premier livre sur ce sujet, a rapidement fait de lui un homme influent dans le milieu. «De cette façon, il a eu l’image d’un homme qui est bon pour faire un deal», explique M. Lafrance.

Ensuite, avec l’émission de téléréalité du début des années 2000, The Celebrity Apprentice, il a pu démontrer son côté tranchant qui allait rester gravé dans la mémoire du public. Tout cela a notamment aidé à sa montée en popularité selon le conférencier et c’est ce qui l’aurait aidé à accéder au poste le plus puissant du monde en 2016.

Partagez :