Exposition au Cégep de Jonquière | Mathieu Rousseau propose des toiles colorées et éclatées

184
0
Partagez :

Le peintre originaire de Dolbeau-Mistassini Mathieu Rousseau a officiellement lancé sa nouvelle exposition baptisée Mécanisme de la création jeudi soir à la galerie d’art du Cégep de Jonquière. Les nombreux curieux présents au vernissage ont pu admirer pour la toute première fois la douzaine de tableaux aux couleurs éclatantes que l’artiste a décidé d’exposer.

Celui qui a exposé jusqu’en France, en Espagne et en Italie est heureux de présenter le fruit de son travail dans sa région natale. « Il est important d’exposer dans son secteur », considère-t-il. Les toiles qu’il présente sont ses créations des six derniers mois.

Au fond de la galerie d’art du Cégep de Jonquière, la toile intitulée La nuit de perséides vole la vedette grâce à ses dimensions impressionnantes, 100 po x 60 po. Une fois que les visiteurs ont détaché le regard de ce triptyque, ils remarquent les autres toiles, tout aussi colorées et éclatées que La nuit des perséides.

Les techniques utilisées sont caractéristiques de son style habituel. Chaque toile compte par exemple une douzaine de couches de peinture. Malgré cela, le Dolmissois est fier de proposer aux amateurs des toiles différentes de ses dernières expositions grâce à Mécanisme de la création. « e n’aime pas me restreindre, je veux constamment explorer», explique-t-il.

Le personnage cornu aux vagues allures de diablotin qui se retrouve sur presque tous les tableaux est un bel exemple de ces expérimentations que Mathieu Rousseau adore. «Ces espèces de petits diables n’ont aucune signification particulière, révèle le peintre. J’adore peindre avec mon instinct, bien que la base de mes toiles provienne de croquis.»

Mathieu Rousseau présentera d’autres nouvelles œuvres en septembre à la salle Desjardins-Maria-Chapedelaine de Dolbeau-Mistassini.

Partagez :