Grève chez Postes Canada | Peu de conséquences pour les entreprises de livraison

182
0
Partagez :

Les compagnies de livraison de colis et de courrier du Saguenay–Lac-Saint-Jean ne se sentent pas touchées par la grève tournante de 24 heures des travailleurs de Postes Canada qui a débuté dimanche.

«On ne peut pas se préparer puisqu’on ne sait pas vraiment ce qui nous attend. On regarde la situation de près, mais on ne peut pas changer les choses tant qu’il n’y a pas de décision de prise», affirme un supérieur chez Urgence Courrier Colis Cargo inc.

Selon le directeur des opérations chez Fedex, Frédérick Fortin, la compagnie ne s’attend pas à des changements chez la population. «Notre volume va augmenter un peu, mais ce ne sera pas drastique. Postes Canada sert principalement au courrier donc on a déjà la plupart des colis chez nous, ça ne change pas grand-chose. Les gens n’utiliseront sûrement pas Fedex pour une enveloppe, mais peut-être pour certains documents ou autres qui doivent arriver plus rapidement», explique ce dernier en entrevue téléphonique.

Il est difficile pour les compagnies de mesurer l’ampleur d’une grève puisque celle-ci ne durera seulement que 24h si elle cible une ville de la région.

La situation peut froisser des utilisateurs du service puisque Postes Canada ont déjà tenu deux grèves dans les dernières années. «C’est difficile de faire confiance à ce transporteur. Tout le monde a déjà son lot de problèmes, il faut s’y faire et trouver d’autres moyens comme changer de transporteur. C’est un choix pour la population», soutient Frédérick Fortin.

La grève tournante change de villes à chaque 24h. Tout a débuté par Halifax, Edmonton, Windsor et Victoria qui ont été les premières villes affectées par les actions du syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP). Après Toronto mardi, les prochains secteurs seront dévoilés prochainement s’il n’y a toujours pas d’entente conclue dans ce dossier.

 

 

 

Partagez :