Petit déjeuner gratuit le 17 décembre | Le Resto Café Persil et Cacao s’ouvre aux moins nantis

208
0
Partagez :

Le Resto Café Persil et Cacao servira gratuitement un déjeuner et un café à des personnes en situation de pauvreté le 17 décembre, de 8 heures à 13 heures. Le geste vise à «mettre du baume au cœur des gens pendant le temps des Fêtes».

«C’est la première fois que j’organise un événement du genre ici», raconte la propriétaire de l’établissement situé sur la rue Roussel dans le secteur nord de Chicoutimi, Danielle Audet. Cependant, ce n’est pas d’hier que la dame a la main sur le cœur. «Il y a quelque temps, j’ai fait une épicerie d’une semaine pour une femme enceinte qui est venue me voir sans un sou», se rappelle-t-elle.

Danielle Audet a bien compris les valeurs du temps des Fêtes en aidant son prochain.

De temps à autre, la propriétaire du restaurant sert de la nourriture à des gens dans le besoin, à ses frais. C’est en discutant de cela avec des membres de son équipe qu’ils en sont venus à l’idée de réserver un avant-midi exclusivement aux moins nantis, pour leur donner un peu de chaleur durant l’hiver.

Si cette journée connait un certain succès, Mme Audet croit peut-être réitérer l’offre l’an prochain. Elle espère offrir un déjeuner à 200 personnes lors de la première édition de son événement.

Main dans la main

La Laiterie de La Baie, la boucherie Chez Manon de Rivière-du-Moulin et la boulangerie Chez Roger de Saint-Fulgence ont salué la générosité du petit restaurant et ont décidé de l’appuyer dans ses activités. Ainsi, le Café Resto Persil et Cacao pourra bénéficier gratuitement de lait, de pain, de viande et d’autres denrées gratuitement. «Grâce à eux, on pourra utiliser la majeure partie des dons monétaires de la population pour offrir de petits cadeaux aux clients du 17 décembre», explique Danielle Audet.

Selon la propriétaire, les gens sont très généreux en dons depuis que l’annonce a été faite le 20 novembre dernier. Le statut Facebook qu’elle a publié atteint plus de 160 partages, mais elle souhaite avoir plus de visibilité pour que la population réponde à l’appel généreusement.

Mme Audet estime que la pauvreté est toujours plus présente dans la société et elle encourage les autres restaurateurs à lui emboiter le pas dans cet élan de générosité.

Partagez :