Une pétition en faveur des projets dans la région est lancée

221
0
Partagez :

La pétition est officiellement en ligne depuis mercredi.

Une pétition en faveur des projets Énergie Saguenay, Ariane Phosphate et Métaux BlackRock a été officiellement lancée mercredi à l’Hotel Chicoutimi. L’ingénieur saguenéen Pierre Charbonneau en est l’initiateur.

L’objectif derrière cette pétition est de démontrer aux investisseurs qu’il n’y a pas que des opposants aux projets dans la région, et même que plusieurs les soutiennent. L’ingénieur cible 8 000 signatures, via Internet et via papier. Selon Pierre Charbonneau, cette pétition sera une référence pour les compagnies. Elle sera remise aux promoteurs, qui pourront, à leur tour, l’inclure dans leurs documents de projets.

Questionné à propos des craintes pour l’environnement soulevées par les opposants, M. Charbonneau a affirmé que «les gens en charge de ces projets sont responsables; ils savent et respecteront les normes environnementales. […] Je viens du milieu d’ingénierie, je comprends moi aussi parfaitement quelles sont les normes à respecter.»

La pétition a été publiée en ligne mercredi matin afin que les gens habitant l’extérieur de la région, ou tout simplement ceux qui soutiennent le projet, puissent la signer.

Beaucoup en jeu

L’agent d’affaires des Métiers de l’acier de Saguenay-Lac-Saint-Jean, Marc Simard, est venu plaider la cause des travailleurs dans l’industrie de l’acier, dont 75 Saguenéens ont récemment dû, selon lui, aller travailler à Montréal sur le pont Champlain 10h par jour, de nuit, afin de pouvoir travailler.

Toujours selon lui, ce sont 300 travailleurs dont l’emploi dépend de l’arrivée de ces projets dans la région.

Ce n’est pas la première fois que Pierre Charbonneau lance une pétition. L’ingénieur avait , en 2016, lancé une pétition qui avait été signée par 8 000 personnes appuyant l’agrandissement du site d’entreposage des résidus de bauxite.

Partagez :