Émissions de gaz à effet de serre | Scheer pointe la Chine du doigt

213
0
Partagez :

Le chef du Parti conservateur du Canada, Andrew Scheer, accuse la Chine de produire encore énormément de gaz à effet de serre et de nuire à la lutte aux changements climatiques.

Andrew Scheer répond au question des journalistes sur l’environnement. (Photo:Marie-Pier Lebrun)

Lors de la période de questions suivant l’annonce faite à Jonquière, mercredi, sur les rénovations vertes, il a assuré que son plan sur l’environnement va permettre de réduire de neuf tonnes les émissions de gaz à effet de serre du Canada. Il a fait valoir que même s’il soutient la création d’un pipeline et qu’il ne participe pas à la Grande Marche à Montréal, la Chine fait pire en matière d’environnement.

Il a pris pour exemple une entreprise d’aluminium de la région qui ne produit qu’une fraction de gaz à effet de serre que ce que la Chine pourrait produire pour la même unité. «Il y a une grande disparité entre le Canada et la Chine», a expliqué Andrew Scheer. Il compte s’attaquer au problème d’environnement de manière plus global et non spécifique pour avoir un plus grand impact.

Il compte exporter des technologies vertes du Canada vers la Chine comme des capteurs de carbone pour réduire les émissions de la Chine et faire rouler l’économie du Canada. Il réitère que son plan est le meilleur pour atteindre les objectifs qu’il s’est promis de réussir avant 2030.

De plus, il a accusé Justin Trudeau de ne pas avoir de plan. Il a soutenu que le sien est plus détaillé. «Notre plan contient des détails et des chiffres qui prouvent comment nous allons atteindre les objectifs fixés», a commenté Andrew Scheer.

Autres promesses

Il a également attaqué Justin Trudeau et les libéraux sur l’augmentation de la taxe sur l’essence et a assuré que son parti ne compte pas le faire pour simplifier la vie des Canadiens.

Il a mentionné que les libéraux ont une entente avec les grandes entreprises et que ceux-ci ne payent que 90% de la taxe carbone, mais que les contribuables en paye la totalité.

Dans un autre ordre d’idées, le chef conservateur a promis l’internet haute vitesse et le réseau cellulaire dans la région ainsi que de l’aide à l’industrie forestière.

Andrew Scheer continue sa tournée dans la province. Il se rendra à Alma puis à Québec.

Partagez :