Faire des LEGOS à la bibliothèque

232
0
Partagez :

Certaines des créations sont exposées dans les différentes bibliothèques de la ville. Photo: courtoisie

Faire des LEGO avec les enfants, c’est ce que la Ville de Saguenay propose pour animer les coins jeunesse de ses bibliothèques cet automne. «On cherche toujours des manières d’amuser les enfants et cette manière permet de créer des œuvres qui seront en plus exposées dans les bibliothèques», explique l’animatrice Christine Payette.

Depuis l’automne 2018, un club de LEGO se déplace entre la Bibliothèque d’Arvida et celles de Chicoutimi et La Baie. Les enfants doivent créer une sculpture à l’aide des iconiques petits blocs, tout en respectant le thème et les contraintes de l’animateur. De plus, en fonction de l’âge des enfants, une sélection de livres est faite en lien avec la thématique, soutient Mme Payette.

L’activité LEGO est devenue très populaire. «Au début, on voulait faire une activité pour les 9 à 12 ans seulement. Il s’est mis à y avoir tellement de plus jeunes, qu’on a décidé de faire un groupe de 6 à 8 ans», affirme fièrement l’animatrice.

«L’activité est gratuite, on fournit les blocs et aucune inscription n’est nécessaire. Les enfants peuvent donc venir une fois, à toutes les rencontres ou seulement lorsque le club est dans la bibliothèque de leur arrondissement», mentionne la conseillère aux communications de la Ville de Saguenay, Nathalie Gagnon. «Les thématiques et les contraintes, ça apporte un côté pédagogique intéressant dans la mesure où l’on a un encadrement, on donne des objectifs et cela amène à quelque chose de concret. En plus, les suggestions de livres peuvent inciter les enfants à aller vers la lecture», ajoute-t-elle.

Toutefois, Mme Gagnon tient à préciser que ce n’est pas une activité parents-enfants. «Parfois les parents peuvent aider les enfants dans leur processus de création, mais une fois que l’enfant sait ce qu’il veut faire, on suggère aux parents d’aller faire leurs activités à eux dans la bibliothèque.»

À la Bibliothèque Hélène-Pedneault de Jonquière, qui pourrait facilement accueillir ce genre d’événements, aucune activité pour enfants n’est prévue. À cela, Mme Gagnon répond que « la bibliothèque d’Arvida a été conçue pour être plus familiale et celle de Jonquière tournée un peu plus vers les technologies donc qui se prêtent mieux aux activités avec les adolescents ».

Partagez :