Un nouvel « Espace littéraire » voit le jour

283
0
Partagez :

C’est un départ pour la plateforme Espace littéraire cofondée par Julien Renaud et Émilie Morin avec l’aide de cinq ambassadeurs aux parcours différents. La plateforme ayant pour but les échanges sur différentes œuvres n’a qu’un mot d’ordre : ouvert à tous.

Photo: Marianne L St-Gelais

Après s’être échangé des critiques littéraires l’un et l’autre durant le confinement, les cofondateurs ont eu l’idée de lancer cette plateforme qui permettra de regrouper des lecteurs de tous les genres : fantastique, policier, suspense, poésie, etc. « Tous y sont acceptés et aucune critique n’est mauvaise », ont mentionné à plusieurs reprises Julien Renaud et Émilie Morin. « On ne veut pas établir de cadre rigide quant aux gens qui veulent participer sur la plateforme », a ajouté la cofondatrice.

Entourés de Sylvie Marcoux, directrice générale du Salon du livre du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Élodie Bordeaux, étudiante en linguistique, Alban Gougerot, étudiant au secondaire, Shannon Desbiens, libraire, et Keven Girard auteur jeunesse, les instigateurs du projet laisseront une place aux cinq ambassadeurs sur la plateforme. D’ailleurs l’éventail d’ambassadeurs démontre bien la réalité que la plateforme tente de véhiculer comme quoi tous y sont admis.

« Les gens sont invités à laisser leur critique sur la page s’ils le désirent et pour ceux qui ne veulent pas critiquer, ça fait un beau catalogue de lectures », a lancé M. Renaud. Pour le lancement, ce sont une trentaine de critiques réalisées par les ambassadeurs et les fondateurs qui ont été mises en ligne. « Depuis ce matin, nous avons déjà reçu trois critiques de personnes », ajoute-t-il.

Après seulement quelques heures, la page Facebook Espace littéraire compte déjà pas moins de 350 abonnés de quoi rendre fiers les instigateurs du projet qui ont été agréablement surpris.

Comme tout club de lecture, la plateforme présente un livre du mois que les gens sont invités à lire pour ensuite en discuter via une conversation zoom à la fin du mois. C’est le roman nouvellement sorti La garçonnière de Mylène Bouchard qui est mis de l’avant pour cette première édition du livre du mois de l’Espace littéraire.

Partagez :