Salon de coiffure : la chasse aux rendez-vous !

274
0
Partagez :
Photo ca

Deux coiffeuses du Salon la Caboche, heureuses de retrouver leur clientèle. (Photo : Manuel Cardenas)

Le déconfinement a un impact positif sur les propriétaires et les clients des salons de coiffure de la région. En ce temps de réouverture de commerces, les réservations au Salon la Caboche se multiplient. 

La clientèle du salon de Jonquière était très à l’affût pour se trouver une place dans cette vague de réservations. La Caboche a réouvert ce mardi et les employées ont eu peu de répit lors de cette journée. « C’est complètement fou, toutes nos places disponibles sont prises ces deux premières semaines. Les réservations se sont faites très rapidement par Internet et patéléphone », lance la propriétaire, Linda Paré. 

Les gens sur place étaient très contents de pouvoir se faire couper les cheveux à nouveau. « Une chance que c’est réouvert, car je ne sais pas me teindre toute seule et je veux absolument garder ma couleur », exprime une première cliente. « Je pense que c’est vraiment essentiel de se faire couper les cheveux pour le travail », confirme l’homme de la chaise voisine. 

Une autre coiffeuse du salon a rajouté qu’à son avis, cette effervescence va continuer pendant au moins trois semaines. « Cette montée là ça vient un peu compenser la baisse de clientèle qu’on avait eue au mois de novembre et de décembre. On espère que ça va durer le plus longtemps possible »commente Joanne Brassard. 

Par contre, selon les deux coiffeuses, ce phénomène ne se prolongera pas à long terme, car que cette pandémie a changé plusieurs habitudes de leurs clients. Maintenant, beaucoup de personnes se couperaient eux-mêmes les cheveux ou ne se teinteraient plus en raison de la pandémie, en somme, cette crise sanitaire aurait engendré une baisse de la demande. 

Les règles  imposées par le gouvernement sont un maximum de deux personnes par coiffeur et un maximum de 12 dans l’établissement. « Les centres commerciaux c’est inquiétant, car les gens enlèvent leurs masques pour se parler, mais dans les restaurants et les salons je pense que c’est assez sécuritaire. Je ne suis pas inquiète pour moi, le monde est très respectueux », conclut la propriétaire. 

Partagez :