Investissement majeur pour A3 Surfaces

213
0
Partagez :

L’entreprise du Saguenay-Lac-Saint-Jean A3 Surfaces bénéficiera des gouvernements du Québec et du Canada, d’une aide financière de plus de 4,5 millions de dollars afin d’aménager une nouvelle usine d’aluminium anodisé antimicrobien à Saguenay.  

 C’est la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation et ministre responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Andrée Laforest, qui en a fait l’annonce au nom du ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon jeudi lors d’une conférence de presse virtuelle Le prêt de 3,2 millions de dollars provient du Programme ESSOR qui vise à appuyer les projets d’investissement réalisés au Québec. 

 « Malgré le contexte difficile, des entreprises québécoises ont maximisé leur expertise afin de concevoir des technologies novatrices et d’en accélérer le développement. En soutenant A3 Surfaces dans la réalisation de ce projet, notre gouvernement favorise le rayonnement du savoir-faire des entreprises et des chercheurs actifs dans le secteur de l’aluminium au Saguenay-Lac-Saint-Jean et ailleurs au Québec »a souligné Andrée Laforest. 

Le vice-président médical d’A3 Surfaces Dr. Guy Leblanc, la mairesse de Saguenay Josée Néron, la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation  Andrée Laforest ainsi que la députée de Sherbrooke Élisabeth Brière ont pris part à la conférence de presse virtuelle tenue plus tôt aujourd’hui. (Photo: courtoisie)

 Développement économique canadien  

 La députée de Sherbrooke et secrétaire parlementaire de la ministre du Développement économique et des Langues officielles, Élisabeth Brière, a pour sa part fait l’annonce, au nom de la ministre du Développement économique et des Langues officielles du Canada, Mélanie Joly, de l’investissement de 1,5 million de dollars de la part dDéveloppement économique Canada.

 Cet apport permettra à l’entreprise québécoise d’acquérir des équipements comme une ligne d’anodisation automatisée et des laboratoires de chimie et de microbiologie, de procéder à des améliorations locatives et de réaliser des activités de commercialisation. 

 L‘aluminium anodisé antimicrobien est un nouveau procédé développé par A3 Surfaces. Il permet d’éliminer les risques de transmission des infections bactériennes, fongiques et virales et aide à prévenir la transmission des maladies infectieuses. 

L’entreprise est sur le point d’amorcer la production et de la commercialisation de ses produits. Ces apports permettront également à l’entreprise de compléter sa mise en place de ligne de production à la fine pointe de la technologie et d’optimiser le procédé tout en diminuant leur empreinte écologique. « A3 Surface s’est donné comme objectif de devenir le leader mondial de la protection antimicrobienne biocide par le traitement de surface métallique spécialisée et cette contribution reçue aujourd’hui nous indique que nous sommes sur la bonne voie », a souligné le vice-président médical d’A3 Surfaces Dr Guy Leblanc. 

 « Je peux vous assurer que la technologie d’A3 Surfaces n’est pas un feu de paille et n’a pas fini de faire parler d’elle », a-t-il conclu. 

 Le projet, évalué à huit millions de dollars, contribuera à la création d’une trentaine d’emplois d’ici 2022. 

Partagez :