Fleur-de-Lys dans Notre-Dame-de-Paris: un rêve devenu réalité pour Emma Lépine

176
0
Partagez :

Dès son plus jeune âge, Emma Lépine rêvait de devenir chanteuse et de faire sa marque sur les planches. Elle réalise actuellement ce souhait en faisant partie de la distribution de Notre-Dame de Paris en Corée du Sud. 

Depuis qu’elle est jeune, Emma Lépine prend part à des concours et des spectacles. (Photo : Sophie Lavoie)

C’est par un concours de circonstances que la jeune fille a pu obtenir cette opportunité. Lors de sa participation à l’émission La Voix en 2018, la Saguenéenne fait une rencontre qui marquera son parcours.  Sur recommandation de Stéphane Laporte, elle est convoquée à une audition pour le rôle de Fleur-de-Lys dans la comédie musicale Notre-Dame de Paris, via la plateforme Messenger.

« Quand on fait partie d’une émission, on reçoit plein de messages étranges et je croyais que c’était une blague.  Je n’y croyais juste pas! Dans ma tête, c’était impossible pour la fille de 18 ans que j’étais de réaliser son plus grand rêve aussi jeune », raconte-t-elle, encore étonnée par la suite des événements.

Elle effectue une première audition en 2018, avant d’être recontactée pour une seconde un an plus tard. C’est en 2019 que l’aventure se concrétise, mais en raison de la pandémie, elle devra attendre près de deux ans pour véritablement enfiler le costume de Fleur-de-Lys.

Pour son 20e anniversaire, l’oeuvre de Luc Plamondon et Richard Cocciante se transporte à Séoul, en Corée du Sud. Le spectacle est présenté en version francophone et sous-titré en coréen. « C’est complètement fou, les gens ici connaissent les chansons par cœur et vont même jusqu’à faire des recherches sur nous. Ils nous idolâtrent vraiment », explique la chanteuse.

Destinée à la musique

Sa mère, Nadia Tremblay, n’est pas étonnée du succès de sa fille. « Elle avait 12 ans, elle rêvait déjà d’être une grande chanteuse. Elle écoutait en boucle la musique de comédies musicales comme Notre-Dame de Paris et Starmania. »

Depuis le début de ses études, Emma Lépine étudie dans des programmes spécialisés en musique. « Elle baigne dans l’industrie musicale depuis un bon moment. Je l’ai toujours vu travailler extrêmement fort pour ce qu’elle accomplit », affirme Mme Tremblay.

Rapidement, la formation Québec Issime la prend sous son aile et avec eux, elle enchaîne spectacle après spectacle. Selon Emma, cette expérience lui a permis de se préparer à ses projets.

La troupe de Notre-Dame de Paris à la suite de leur tout premier spectacle en Corée du Sud (Photo : courtoisie)

D’un continent à l’autre

Afin de prendre part à la tournée sud-coréenne, Emma a dû mettre sur pause plusieurs projets personnels en cours, notamment celui de la création de son tout premier mini-album.

La tournée en Corée du Sud doit s’achever à la fin de l’année. Emma Lépine poursuivra son rêve au Canada en 2022.

Partagez :