Jeux Olympiques Spéciaux : Karine Fillion vise l’or

184
0
Partagez :
karina

Plusieurs athlètes du Saguenay participeront aux Jeux mondiaux d’hiver d’Olympiques spéciaux de 2023 en Russie. Parmi eux, Karina Fillion vise la médaille d’or en ski alpin.

karina

Karina Fillion participera aux Jeux mondiaux en janvier 2023, et aux Jeux provinciaux en mars 2023. (Photo : courtoisie)

 

Karina Fillion fait du ski depuis 12 ans. Aujourd’hui âgée de 25 ans, elle a toutes ses chances de finir sur le podium lors des Jeux mondiaux de Kazan. Mais elle, son objectif, c’est la médaille d’or. « J’ai obtenu trois médailles lors des nationaux de Thunder Bay en février 2020. Je suis très stressée parce que ce sont mes premiers Jeux mondiaux, mais je suis sûre que j’ai mes chances. J’ai hâte et je vais être prête quand le moment arrivera », assure la jeune femme de Chicoutimi.

Les épreuves de ski alpin présentées aux Jeux mondiaux de 2023 seront habituelles : le slalom, le slalom géant et le super G. « C’est sûr que mon épreuve préférée c’est le slalom géant, témoigne Karina. C’est celle qui me permet d’être le plus rapide sur la neige et d’aller le plus vite possible. »

Prochains Jeux provinciaux à Saguenay

Karina participera également en mai 2023 aux Jeux provinciaux d’Olympiques spéciaux. La ville de Saguenay a été choisie pour organiser cette compétition, qui risque d’être haute en couleur. « Je crois que ça va être des jeux extraordinaires parce que la population va être en arrière de nous, déclare le représentant des Olympiques spéciaux du Saguenay, Serge Gagnon. Saguenay est une belle terre d’accueil et tout le monde le sait, donc je suis très enthousiaste. Les autres régions aussi sont heureuses de l’annonce, puisque c’est la première fois que les jeux n’auront lieu ni à Montréal, ni à Québec. »

L’avantage principal de la région, ce sont ses infrastructures déjà présentes et assez nombreuses pour accueillir des Jeux provinciaux. L’arrondissement de Jonquière accueillera d’ailleurs bon nombre d’épreuves lors de ces quatre jours de compétition : la polyvalente d’Arvida servira de village olympique aux athlètes, deux gymnases accueilleront le hockey intérieur et la piste d’athlétisme extérieure sera utilisée pour les épreuves de raquette. Pour le patinage de vitesse ainsi que le patinage artistique, le lieu choisi est le Centre des loisirs d’Arvida, proche de la polyvalente. Certains lieux plus évidents, comme le Mont-Fortin, accueilleront des épreuves de ski alpin et de snowboard. Le Norvégien servira, de son côté, à l’épreuve de ski de fond.

Autant Karina Fillion que Serge Gagnon, tous se disent prêts à faire vivre à la région quatre jours de compétition intense, dans la joie et la bonne humeur.

Partagez :