mercredi , 10 août 2022

L’œuf ou la poule?

L’être humain mange en moyenne 65 milliards de poules par année.
Crédit: Nicolas Gaudet

Qu’est-ce qui est arrivé en premier, l’œuf ou la poule? La docteure de l’Université de Lausanne Madeleine F. Scriba a répondu à la question. Et c’est bel et bien l’œuf qui est apparu le premier. 

Mme Scriba, qui est docteure au département d’écologie et évolution à l’Université de Lausanne, s’est penchée sur la question et voilà ce qu’elle a trouvé. Mais comment l’œuf est venu avant la poule? 

Comme elle l’explique dans sa recherche, il faut retourner jusqu’aux dinosaures pour la première évolution de la poule. 

L’œuf existait déjà durant l’ère Jurassique. La mutation serait venue d’un protopoulet (la première espèce qui se rapprochait le plus du poulet d’aujourd’hui). Celui aurait pondu un œuf de poulet comme on connait l’animal volant de nos jours. C’est comme si une poule pondait un œuf et qu’un autre animal, similaire, mais pas identique, sortait de l’œuf. Les scientifiques ne savent toujours pas de quand date le premier œuf de poule, mais ils sont tous d’accord pour affirmer que l’œuf est arrivé avant la poule. L’astrophysicien et le directeur du Hayden Planetarium au Rose Center for Earth and Space au musée américain de l’histoire naturel, Neil deGrasse Tyson, s’était déjà penché sur la question et avait eu le même résultat que Mme Scriba.  

Et qui a pondu le premier œuf de protopoulet, l’ancêtre de la poule? C’est le Maniraptora, une sorte de dinosaure volant qui vivait il y a environ 150 millions d’années. Par la suite, au fil de l’évolution, le protopoulet a pondu l’œuf du poulet tel qu’on le connait aujourd’hui. Les premiers œufs avec une coquille [l’œuvre de dinosaures] auraient été pondus il y a environ 340 millions d’années tandis que les œufs semblables à ceux des poules remontent à 85 millions d’années.  

À propos de Nicolas Gaudet

Toujours prêt à faire rire son entourage, Nicolas est capable de trouver son sérieux lorsqu’il le faut. Grand amateur de sports, il écrit pour le site Alleyoop360 depuis maintenant deux ans et sa passion pour le basketball ne cesse de grandir grâce à cette expérience. Nicolas est tombé en amour avec le journalisme lorsqu’il était très jeune vu qu’il lisait la catégorie des sports dans La Presse et il écoutait avec enthousiasme le bulletin Sport30, à tous les matins avec son bol de céréales. Sportif depuis l’âge de six ans, il a mis fin à sa carrière de hockeyeur à l’âge de 19 ans pour poursuivre son rêve de devenir journaliste. Nicolas a quitté sa belle ville natale, Laval, pour prendre la direction de Jonquière. Reconnu pour être le clown de la classe, Nicolas apporte de la vie partout où il passe. Il cherche à agrandir ses connaissances à chaque jour en lisant le journal et en effectuant des recherches sur des sujets qui le passionnent comme la politique, le sport et l’univers de Marvel. Il a grandi auprès d’un père très geek qui lui a fait découvrir le monde merveilleux créé par Stan Lee. À Jonquière, il découvre plein de belles personnes comme ses colocs Marc-André Fortin, Jérémie Lussier et William Thériault avec qui il partage la même passion le journalisme.

À voir aussi

Le bracelet antirapprochement attendu impatiemment

Alors que les 16 premiers bracelets antirapprochements seront utilisés à Québec dans les cas de …