Les Sags et les Cataractes se partagent les victoires

Les Chicoutimiens continueront leur voyage alors qu’ils rendront visite à l’Armada de Blainville-Boisbriand jeudi soir au Centre d’excellence Sports Rousseau. (Photo : André Émond)

Les Saguenéens de Chicoutimi ont remporté le deuxième duel en trois jours contre les Cataractes, à Shawinigan le dimanche 28 novembre. Avec ce gain de 5 à 1 au Centre Gervais Auto, les Sags retrouvent le chemin de la victoire après avoir perdu au Centre Georges-Vézina par la marque de 5 à 2 vendredi.

 Les troupes de Yannick Jean ont rapidement donné le ton, puisqu’à mi-chemin dans la rencontre, c’était déjà 3 à 0. Les Chicoutimiens se sont montrés très opportunistes en marquant deux buts sur quatre lancers, gracieuseté de William Rouleau et Matej Kaslik. L’ancien Cataractes Félix-Olivier Chouinard a ensuite porté un dur coup avec un tir des poignets dans la partie supérieure du filet. Les Shawiniganais ont par la suite privé le flamboyant Kevin Brassard de son jeu blanc en fin de troisième période.

« Je n’ai pas aimé notre troisième période, les gars ont triché, mais si je regarde notre semaine, c’est huit bonnes périodes sur neuf », a commenté l’entraîneur-chef des Cats, Daniel Renaud. Malgré cette défaite, les Mauriciens sont présentement au cinquième rang du classement général de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

Cette victoire des Sags marque également le dernier match de l’entraîneur-adjoint Claude Bouchard puisqu’il se concentrera sur son nouveau rôle de conseiller municipal du district #2. Avec ce gain, la troupe de Yannick Jean passe devant l’Armada de Blainville-Boisbriand et prend la 12e place au classement général.

Affrontement du vendredi

 Même si la défaite de 5 à 2 au Centre Georges-Vézina semble sévère, les Sags étaient dans le coup durant la totalité de la partie. C’est le nouveau venu Andrei Loshko qui a ouvert le score avec son premier but en carrière dans la LHJMQ.

Les Cataractes ont ensuite marqué quatre buts coup sur coup. « Si on échange les deux gardiens, probablement qu’on aurait gagné cette partie-là 5 à 2. Quand tu as un match de cette qualité il faut que ton gardien fasse quelques arrêts », a mentionné l’entraîneur-chef des Saguenéens, Yannick Jean, concernant la mauvaise prestation de son gardien, Sergei Litvinov. La troupe de la Mauricie s’est sauvée de cette partie avec les deux points pour le premier affrontement de la saison face aux Bleus

À propos de Vincent Lavoie

Originaire d’Alma au Lac-Saint-Jean, Vincent Lavoie, a pris la décision d’étudier le journalisme pour éventuellement devenir commentateur sportif. Avec également de bonnes connaissances dans l’actualité, il tente d’en apprendre davantage sur ce métier. Le jeune homme de 20 ans est principalement passionné par les sports. Il a d’ailleurs créé une page Facebook de plus de 10 000 abonnés qui englobait les actualités de hockey. Il a toutefois été contraint de la supprimer en raison du manque de temps, compte tenu de son arrivée sur le marché du travail. Que ce soit comme travailleur dans des usines où à l’entretien des patinoires ou encore en restauration, l’étudiant n’a pas de difficulté à s’acclimater aux différentes conditions de travail. Son avenir n’est toutefois pas coulé dans le béton, l’Atémien souhaite peaufiner son curriculum vitae en ajoutant un baccalauréat en histoire à son actif. Téméraire à ses heures, le journaliste en devenir a réalisé un de ses rêves en visitant l’Europe durant deux mois à l’été 2019. Celui qui pratique le soccer depuis l’âge de 5 ans, a eu l’honneur de fouler les grands terrains des stades de soccer européens.

À voir aussi

Le bracelet antirapprochement attendu impatiemment

Alors que les 16 premiers bracelets antirapprochements seront utilisés à Québec dans les cas de …