Les champignons : plus qu’un ingrédient

225
0
Partagez :
CHAMPIGNON

Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, on retrouve 2500 espèces différentes de champignons. Ils ne sont pas tous comestibles, mais ils pourraient bien tous avoir des utilités différentes allant jusqu’à servir d’isolant comme matériaux de construction.

CHAMPIGNON

Les champignons paraissent généralement tous dangereux car certains le sont. Cependant ils ont tous leurs différentes propriétés. La multitude d’options, qu’ils offrent inspirent le progrès chez les mycologues amateurs. Photo : Félix Côté

Peu de gens connaissent les différentes vertus du champignon qui n’est ni végétal, ni animal et qui n’est ni un légume, ni un fruit.

« La mycologie ouvre des portes vers une perspective différente. Lorsqu’on connaît le potentiel qui se trouve à nos pieds on se dit que la société qui nous guide ne connaît rien vraiment sur la nature », affirme la membre du Cercle des mycologues de Saguenay, France Dallaire.

D’ailleurs, des champignons sont actuellement utilisés dans le secteur du bâtiment comme matériaux d’isolation. La technologie Mycofoam, développée par l’entreprise Écovative, est un isolant qui remplace le plastique. « C’est un matériel qui s’auto-assemble et qui utilise des matières considérées comme des déchets. Il se façonne sous n’importe quelle forme naturellement, protège le bois et est sans odeur », déclare le fondateur d’Écovative, Eben Bayer, sur le site officiel de la compagnie.

le mycofoam est un champignon qui a les mêmes propriétés que le plastique et qui est 100% biodégradable. Photo : courtoisie Écovatice

Médecine

 

Par ailleurs, des chercheurs en médecine biologique ont découvert que trois champignons possèdent des caractéristiques anticancéreuses. On retrouve dans les traitements de chimiothérapie les mêmes molécules que celles qu’on peut retirer des champignons Sepiarum, le frondosa et le cinnabarinus tel qu’expliqué dans son mémoire sur les ressources renouvelables, le professeur Philippe Plourde de l’UQAC. Il émet également l’hypothèse d’un traitement contre le cancer sans effets secondaires en raison de la propriété des champignons de filtrer naturellement les molécules lors de la décomposition. Il est donc possible pour les chercheurs d’extraire les molécules à la source plutôt que de les recréer en laboratoire.

Des champignons hallucinogènes…

Les champignons sont souvent mal vus puisque certains ont des propriétés hallucinogènes. Le documentaire Fantastic fungi parle de cette substance qu’est le mycélium. Il est maintenant utilisé en petites et grandes quantités auprès de patients en phase terminale d’une maladie pour régler leur problème de démence. Après l’avoir utilisé, ces derniers sont prêts à accueillir la mort à bras ouverts. Le documentaire explique également le rôle fondamental du champignon dans l’écosystème et les biens-faits de la micro-dose sur l’anxiété.

Selon France Dallaire, ce qui fait que les gens portent facilement un jugement sur les champignons, c’est l’inconnu. « Les gens ont peur de ce qu’ils ne connaissent pas. Certains champignons sont mortels, d’autres sont délicieux. Mais lorsqu’on les connaît et qu’on sait qu’ils ouvrent des portes sur le progrès, ça en devient fascinant. »

Partagez :