samedi , 3 décembre 2022

56 nouveaux logements abordables dans la région

Andrée Laforest était très fière de faire cette annonce. (Photo: archives)

Un total de 56 nouveaux logements abordables seront construits cette année au Saguenay Lac-Saint-Jean, soit à Chicoutimi, à Roberval et à Hébertville. C’est ce qu’a annoncé la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation et responsable de la région Andrée Laforest lors d’une conférence de presse virtuelle, mardi. 

Ces nouveaux logements seront divisés en trois projets différents. Le projet Mishtik à Roberval comptera 24 domiciles. Quant à lui, le projet Pionnier nouvelle génération à Hébertville accueillera 20 logements, alors que celui de Chicoutimi, le projet Centre d’accueil des uniformes, aura 13 logements. 

« Nous continuons à augmenter l’offre de logements dans tout le Québec ! Cet investissement nous permettra aussi d’offrir rapidement une meilleure qualité de vie aux Québécois dans le besoin. », a lancé fièrement la députée de Chicoutimi. 

Ce sont 1400 logements partout au Québec qui seront construits dans le cadre de la deuxième entente entre le gouvernement fédéral et provincial concernant l’Initiative pour la création rapide de logements. Ils bénéficient d’une enveloppe de 380 millions $. 

 Une partie de cette somme sera donnée aux grandes villes comme Montréal et Québec, mais « les régions n’ont pas été oubliées », a précisé Mme Laforest. 

« Il était très important qu’il ait des sommes essentielles pour nos régions pour qu’elles obtiennent leur juste part », a ajouté la ministre.

Le Québec est la seule province canadienne à avoir obtenu un tel financement de la part du gouvernement fédéral pour des projets régionaux.  

Pour le ministre du Logement et de la Diversité et de l’Inclusion, Ahmed Hussen, il était important d’investir rapidement dans de tels projets.  

« Il fallait s’assurer que les travailleurs puissent entrer chez eux à la fin de la journée sans avoir à choisir entre payer le loyer et mettre de la nourriture sur la table », a fait valoir le ministre fédéral.  

Le gouvernement Legault s’est également engagé à investir plus de 125 millions $ au cours des 20 prochaines années. Ainsi, les locataires admissibles débourseront seulement 25 % de leurs revenus pour se loger. 

La Pige a tenté en vain d’obtenir les réactions du péquiste Sylvain Gaudreault et de la coordonnatrice de l’organisme Loge m’entraide, Sonia Côté. 

À propos de Marc-André Fortin

Originaire de Sherbrooke, Marc-André Fortin est un homme passionné par les sports et la culture québécoise, mais il aime aussi l’actualité en général. Cet Estrien proactif est une personne positive, dynamique et enjouée. Ses années dans le hockey mineur lui ont notamment permis d’acquérir une qualité indispensable : l’esprit d’équipe. Fervent amateur de politique, il adore suivre les décisions prises par les différents gouvernements, au fédéral comme au provincial. Par-dessus tout, il y a son intérêt pour la politique municipale. Son arrivée à Jonquière a confirmé sa conviction de vouloir devenir un journaliste et d’y consacrer sa vie. C’est avec rigueur et passion qu’il souhaite faire la différence dans un monde où les fausses nouvelles ne font qu’augmenter. Son sens critique développé sera sans aucun doute un atout pour lui, puisqu’il lui permettra d’analyser au maximum les sujets. Toujours ouvert à de nouvelles expériences, cet amoureux de l’actualité vise surtout le journalisme à l’écrit et à la radio.

À voir aussi

Favoriser l’inclusion grâce au sport

CHRONIQUE –  Le mardi 15 novembre, j’ai eu la chance de participer à une partie …