La grande finale de slam poésie dévoile ses vainqueurs

319
0
Partagez :

Hugo Lapierre est l’un des gagnants de cette finale. (Photo : Célie Dugand)

Les poètes Catherine Thériault, Hugo Lapierre, Mireille Tremblay Caron et San D’Anjou Dumas ont remporté la grande finale de slam poésie, organisée par Slam Saguenay mardi au bar à Pitons de Chicoutimi. Ils représenteront Slam Saguenay lors du Grand Slam 2022, une compétition organisée par la Ligue québécoise de slam (LIQS), qui aura lieu du 18 au 20 novembre à Montréal.

Pour cette septième édition, les slameurs étaient initialement 30 en jeu en avril 2022. Parmi eux, 15 étaient des nouvelles voix. Ils se sont affrontés lors de quatre soirées, à l’issue desquelles ceux qui avaient obtenu les meilleures notes, auprès des cinq juges choisis dans le public au préalable, gagnaient leur place en demi-finale.

Lors de la finale, ils n’étaient plus que huit :  Marie-Claude Brassard, Mireille Tremblay Caron, San D’Anjou Dumas, Noémie Marie Gagnon, Hugo Lapierre, Marc-André Perrier, Héléna Richard et Catherine Thériault. Cinq d’entre eux étaient des nouvelles voix. « C’est beaucoup, il n’y a jamais eu un taux aussi élevé », se réjouit la cofondatrice de Slam Saguenay et animatrice de la soirée, Anick Martel.

Les slameurs de cette sixième et dernière soirée de la saison se sont affrontés deux fois en récitant chacun deux textes de trois minutes. Entre amour, enfance, famille, toilettes publiques ou encore magasinage, les thèmes étaient variés et l’émotion, mais aussi l’humour, étaient au rendez-vous.

L’ambiance était également à son comble. Les spectateurs acclamaient chaudement les poètes, riaient à leurs textes et n’hésitaient pas à réagir aux notes du jury. Comme à chaque soirée, plus de 80 personnes étaient présentes et le bar était plein. « Il y a des visages que j’ai déjà vus et d’autres jamais, donc ça me fait vraiment plaisir », s’enthousiasme Anick Martel. Certains membres du jury étaient eux-mêmes nouveaux. « C’était une première expérience pour moi et c’était vraiment le fun d’entendre les voix de poètes émergents », raconte l’une des juges de la soirée, Marie-Pierre Lamontagne.

Les inscriptions pour la huitième saison de Slam Saguenay devraient débuter prochainement.

Partagez :
Avatar photo