L’inclusion par le sport

Si Olivier Martel a réussi à terminer son secondaire au sein du cursus régulier et par la suite réussir à travailler dans le domaine de la comptabilité, c’est en grande partie dû à sa détermination, mais aussi grâce à sa thérapie personnelle : le sport. Malgré son trouble du spectre de l’autisme, il a su troquer les jugements et les difficultés rencontrées durant son enfance contre une confiance en soi inébranlable et beaucoup de réussite. 

Il pratique une grande variété de sports depuis 2013 dans le cadre des Jeux olympiques spéciaux, notamment le soccer, le hockey intérieur, le golf, l’athlétisme et les quilles. Cet organisme lui a donné l’opportunité d’apprendre à pratiquer tous ces sports dans un milieu convenablement encadré à l’abri de tout jugement. 

« C’était difficile pour lui d’être dans une équipe régulière parce qu’il comprenait mal les consignes, mais il était bon physiquement […] surtout avec les sports d’équipes. Les autres jeunes riaient de lui et de sa différence », souligne la mère d’Olivier Martel, Annie Côté. 

Olivier Martel pourra maintenant même s’entrainer l’hiver grâce au nouveau stade de soccer de Saguenay (Photo : Courtoisie) 

Au fil des années, M. Martel a rencontré beaucoup de succès grâce aux Jeux olympiques spéciaux. Il aura même représenté le CF Montréal au match des étoiles des Olympiques spéciaux unifiés de la MLS à Minneapolis en tant que Capitaine de la division est. Il se souviendra toute sa vie de cette expérience qu’il a d’ailleurs pu vivre avec son grand frère.  

« C’était vraiment le fun d’avoir fait ce voyage-là entre frères. On nous a envoyé plein d’équipement du CF Montréal. On nous avait même donné un billet gratuit pour aller voir une game pour nous remercier, raconte Olivier Martel. C’était une super belle expérience et c’est très différent des tournois habituels des Olympiques spéciaux ». 

La pratique de différentes activités physiques, tout au long de son adolescence, a été pour lui une façon de se connecter avec les autres, mais aussi avec lui-même. 

« J’avais beaucoup de misère à socialiser avec les autres jeunes. Les Olympiques spéciaux ça été un cadeau pour m’aider à m’améliorer au niveau du social et de l’esprit d’équipe. Aussi, ça m’a aidé à développer ma confiance envers moi-même », affirme-t-il. 

À propos de Xavier Savard

Avatar photo
Le monde du sport a toujours fasciné Xavier Savard. Depuis sa tendre enfance, il rêvait de couvrir de grands événements sportifs et de s’entretenir avec les plus talentueux athlètes. Son arrivée dans la grande famille d’Art et technologie des médias a confirmé sa passion pour le journalisme. Cet homme adore suivre l’actualité régionale et internationale. Pour Xavier, la musique est l’un moyen de se détendre.

À voir aussi

Taux directeur augmenté à 4.5%

  Certains prêts hypothécaires faits dans les banques à travers le pays sont directement affectés …