Visas étudiants : pas de changement pour les écoles du Québec 

124
0
Partagez :

Anaïs Zanardi et Océane Bailly sont des étudiantes françaises au Cégep de Jonquière. (Photo : Mathilde Guémené)

Pour le moment, d’après les analyses du Cégep de Jonquière, le plafonnement du nombre de visas d’études délivrés ne devrait pas impacter les établissements de la région. Le gouvernement fédéral a annoncé baisser de 35 % les visas étudiants pour la rentrée 2024. 

Les établissements ne savent pas encore exactement comment cette baisse sera appliquée. « Si la baisse était calculée au prorata de la population générale, le Québec verrait potentiellement le nombre de permis d’études augmenter », se veut rassurante la responsable des projets internationaux au Cégep de Jonquière, Annie-Claude Laflamme. Dans d’autres régions, comme en Ontario et Colombie-Britannique, où le nombre d’étudiants est plus important, la baisse serait plus grande. C’est tout de même important, selon elle, d’être vigilant. Le conseiller réglementé en immigration du Cégep de Jonquière, Dominic Munger, fait une veille constante sur la nouvelle réforme et les impacts qui pourraient en découler. « Pour le moment, on n’est pas très craintif, mais on ne sait pas ce qui s’en vient », reconnaît Annie-Claude Laflamme. 

Elle observe néanmoins que cette annonce crée de l’anxiété chez les jeunes qui sont actuellement en train de faire les démarches administratives. « C’est déjà une grosse décision de quitter son pays, donc si ça se complique pour les visas, les gens auront moins envie de venir », déplore une étudiante internationale du Cégep de Jonquière, Anaïs Zanardi. Certains élèves présentement en formation s’inquiètent aussi, mais le gouvernement canadien a précisé que ce plafonnement des visas n’affectera pas ceux déjà détenteurs d’un permis d’études.

Il y a 480 étudiants internationaux au Cégep de Jonquière, un chiffre en constante augmentation depuis cinq ans. (Photo Mathilde Guémené)

480 étudiants étrangers à Jonquière 

Depuis plusieurs années, les établissements accueillent de plus en plus d’étudiants internationaux. En 2023, il y a 480 étudiants internationaux au Cégep de Jonquière. « Depuis les cinq dernières années, l’augmentation est constante, mais on a atteint un plafond donc le chiffre devrait se maintenir », explique Annie-Claude Laflamme. Au Collège d’Alma, il y en a 220, ce sont 50 de plus que l’année dernière.  

Le Collège d’Alma voit un avantage à accueillir des étudiants internationaux. « Cela contribue à la survie de certains programmes, notamment en informatique et en comptabilité gestion où de moins en moins de Québécois s’inscrivent », explique le coordonnateur aux communications et développement institutionnel du Collège d’Alma, Frédéric Tremblay. Le gouvernement du Québec encourage ces inscriptions en offrant des aides financières pour les étudiants internationaux qui décident d’étudier en région et de suivre un programme dans les secteurs d’emplois prioritaires. C’est le cas pour l’éducation, le génie ou encore la santé et les services sociaux. Au Cégep de Jonquière, la survie de programmes n’est pas en jeu, mais Annie-Claude Laflamme constate que les étudiants internationaux dynamisent l’établissement.  

« S’enrichir les uns les autres » 

Grâce aux étudiants internationaux, le Cégep de Jonquière veut offrir une ouverture sur le monde en favorisant les relations et les communications interculturelles au sein même de l’établissement. « Ça, ça ne cessera pas. On veut diversifier aussi la provenance de nos étudiants pour amener cette belle richesse multiculturelle », déclare Annie-Claude Laflamme. 

Les étudiants internationaux interrogés partagent cette opinion. « On s’enrichit les uns les autres, on s’apprend plein de choses », observe une étudiante française en publicité, Océane Bailly. Ils déclarent sortir grandis de cette expérience à l’étranger. « Je suis contente d’avoir pu bénéficier de cette opportunité. Je vis une super expérience, je veux que les autres puissent l’avoir », souhaite une étudiante internationale, Anouk Thébaud. 

Partagez :
Avatar photo