Refus du projet d’agrandissement de Pic Construction

85
0
Partagez :

Des dizaines de citoyens étaient présents au conseil d’arrondissement de Chicoutimi ce mardi, 20 février.

Les élus de l’arrondissement de Chicoutimi ont été applaudis par les citoyens présents à la séance du conseil d’arrondissement, mardi midi, à la suite du refus du projet d’agrandissement de la compagnie Pic Construction. 

Les conseillers municipaux ont rejeté la demande d’usage conditionnel pour l’ajout d’une activité de concassage et de valorisation du béton sur le terrain de l’entreprise située à l’intersection du boulevard Martel et du chemin de la Carrière à Chicoutimi-Nord. 

Ce refus a été motivé par les préoccupations exprimées par les citoyens, comme l’a souligné le conseiller municipal Serge Gaudreault. « Je vais demander de refuser le dossier. On a eu une pétition de citoyens. On a eu aussi une rencontre où nous et les citoyens avons présenté plusieurs questions. Les citoyens n’ont pas eu de retour d’appel », a-t-il déclaré. 

Cette position a été soutenue par ses collègues Mireille Jean, Michel Tremblay et Michel Potvin, conduisant ainsi au rejet de la demande de Pic Construction. C’est à ce moment que les résidents présents à la séance ont exprimé leur satisfaction à l’égard de cette décision en applaudissant. 

Magella Rémillard, représentant du regroupement citoyens opposés au projet, a déclaré aux médias présents se sentir enfin compris. « Aujourd’hui, comme citoyen, on se sent respectés. Pic Construction a de vieilles façons de faire. Ils ont beaucoup d’ouvrage devant eux », a-t-il lancé avec assurance. 

Partagez :