Les campings très optimistes pour l’été 2024

661
0
Partagez :

Plusieurs campeurs laissent leurs roulottes sur leur terrain de camping pour l’hiver. (Photo: Laurence Richard) 

La nouvelle saison de camping s’annonce très prometteuse au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Déjà la majorité des fins de semaine affiche complet. 

Laurence Richard 

Pour plusieurs sites, les emplacements de camping sont tous réservés les fins de semaine de la Saint-Jean-Baptiste et de la fête du Canada. C’est le cas pour le Camping municipal de St-Félix-d’Otis : « Il nous reste seulement quelques petits terrains pour les tentes ces fins de semaine-là », a affirmé la coordonnatrice du camping, Céline Bolduc. 

Selon la directrice des opérations chez Contact Nature, Roxanne Fortin, le retour du spectacle aérien de Bagotville les 22 et 23 juin prochains a également attiré l’intérêt de plusieurs touristes : « Au camping Au jardin de mon père, on a remarqué une hausse de 7% par rapport aux dernières années depuis le début des réservations en ligne, surtout en raison du spectacle. » 

En 2023, plusieurs campings au nord du lac Saint-Jean ont été affectés par les feux de forêt. Le maire de Normandin, Jean Morency, a affirmé que la ville avait déployé des mesures pour attirer plus de clientèle au Site touristique Chute à l’Ours : « En juin dernier, on a eu un ralentissement de camping en raison des incendies. On avait même dû faire une campagne publicitaire pour dire aux gens que ce n’était plus dangereux. » 

Il se dit toutefois satisfait de l’augmentation des réservations cette année : « Ça s’annonce pour être l’une de nos meilleures années. Les réservations vont très bien. On est en meilleure position que l’an passé », a exprimé M. Morency. 

Les campings autour du lac Saint-Jean offrent cette vue en été. (Photo: Laurence Richard) 

La directrice-adjointe du Camping Jonquière, Marie-Michelle Boivin, soutient que la hausse du coût de la vie a avantagé les sites comme le sien : « Surtout en raison du coût du gaz, les gens restent plus longtemps. C’est beaucoup plus cher de faire plusieurs petits voyages de camping que d’en faire un gros qui va durer plus longtemps », a-t-elle expliqué. 

Elle affirme également que la COVID-19 affecte encore les sites de camping : « On a beaucoup de réservations pour des mariages et d’autres gros événements parce que les gens ne pouvaient rien organiser pendant la COVID. Ça aide grandement à rendre notre saison plus belle! » 

Dans plusieurs campings de la région, la saison 2024 débutera à la mi-mai et se terminera au mois de septembre.

Partagez :