vendredi , 13 décembre 2019
Accueil / Actualités / ATM et Théâtre Palace Arvida | Les étudiants auront leur place
ATM et Théâtre Palace Arvida

Les étudiants auront leur place

Le partenariat entre le programme d’Art et technologie des médias du Cégep de Jonquière et le Théâtre Palace Arvida devrait se concrétiser. C’est du moins ce qu’a déclaré le conseiller municipal Carl Dufour.

Le conseiller municipal, Carl Dufour, est heureux d’accueillir des jeunes dans le centre-ville d’Arvida.

«Selon les dernières informations que j’ai eues, il devrait y avoir un partenariat. C’est pas mal sûr à 99 % que ça va avoir lieu. C’est ficelé, mais il reste peut-être encore des détails à régler», a divulgué le conseiller, qui s’est grandement investi dans le dossier du Palace.

La responsable des communications du Cégep de Jonquière, Sabrina Potvin, a affirmé que le programme d’Art et technologie des médias était très impliqué dans le projet. L’entente n’est toujours pas signée, mais devrait s’officialiser très bientôt.

C’est le volet production et post-production qui sera le plus touché par cette entente. «Je n’ai pas tous les détails, mais c’est une salle de captation qu’on veut installer à l’intérieur pour que les étudiants viennent tourner des images ou des spectacles en direct. Ça va être un milieu de pratique pour les étudiants», a expliqué M. Dufour, qui se réjouit à l’idée d’accueillir des jeunes dans le centre-ville d’Arvida.

Le conseiller du district 5 espère un tel partenariat. «Je pense que c’était une condition pour que les gouvernements investissent. C’était conditionnel qu’il y ait un milieu éducatif aussi dans le Théâtre Palace», a-t-il confié.

Le Théâtre Palace Arvida avait été fermé en 2014 pour des problèmes de structures. Des travaux à la toiture, aux murs et à la fondation du bâtiment ont débuté récemment. La réouverture est prévue pour septembre 2020.

À propos de Gabrielle Morissette

Gabrielle Morissette
Gabrielle Morissette est une vraie native. Originaire de Chicoutimi-Nord et fière de l'être, la jeune saguenéenne n'a pas la langue dans sa poche. Elle a toujours été passionnée par les communications et tout ce qui les entoure. Elle a d'ailleurs fait ses débuts de journaliste en tant que rédactrice en chef du journal étudiant de son école secondaire. Son parcours en ATM est parsemé d'aller-retour entre le pavillon Joseph-Angers et les gymnases du cégep, car elle fait partie de l'équipe de volleyball. Son plus grand rêve? Gérer les communications pour une grande organisation sportive.

À voir aussi

Josée Néron appuie le Publisac

La mairesse de Saguenay, Josée Néron, a confié au Quotidien cette semaine qu’elle défend fermement …