Nouvel accord États-Unis-Mexique-Canada | Les producteurs réclament de l’aide d’Ottawa

169
0
Partagez :

Les 150 producteurs de la région réunis jeudi lors du 88econgrès annuel de la fédération de l’Union des producteurs agricoles (UPA) du SaguenayLac-Saint-Jean réclament au gouvernement fédéral des dédommagementspour les entreprises laitières qui seront touchées par la nouvelle entente entre les États-Unis, le Mexique et le Canada.

 Depuis l’annonce de l’AEUMC, les ventes des producteurs laitiers de la région ont été particulièrement touchées. Les pertes annuelles des producteurs laitiers canadiens ont même été évaluées à près de 500 M$ puisque l’accord de libre-échange économique avec les États-Unis ouvre ses portes à 4 % de l’importation de produits laitiers américain. Actuellement, aucune indemnisation n’est prévue.

Selon le premier vice-président du Syndicat régional des producteurs de lait du Saguenay Lac-Saint-Jean, Michel Frigon, «il y a un engouement qui est extrêmement fort de la part des consommateurs». Plusieurs d’entre eux ont décidé durant les derniers jours d’acheter des produits canadiens plutôt que des produits laitiers importés

Il rappelle que les clients ont un impact important sur l’avenir des industries régionales puisqu’ils ont un pouvoir encore plus grand que toutes les pressions qui pourraient être faite au gouvernement.

«Les consommateurs transforment un geste d’économie familiale en un geste politique et ça vaut toutes les manifestations et les représentations qu’on pourrait faire», ajoute M. Frigon.

L’Union des producteurs agricoles continue donc de travailler sur une stratégie nationale de sensibilisation des détaillants et des clients qui s’apprête à être déployée dans l’espoir d’avoir une meilleure adhésion des transformateurs.

Autres sujets abordés

Plusieurs autres sujets importants sont traités durant ce congrès, dont l’accès aux terres pour la relève, l’agroenvironnement, l’augmentation accélérée du salaire minimum et la fiscalité foncière qui menace actuellement la rentabilité des entreprises.

Un forum sur l’agroalimentaire se tiendra de 21 novembre durant lequel les producteurs réfléchiront à l’avenir de l’agriculture dans la région.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partagez :