Halloween | Des bonbons inspectés par radiographie

336
0
Partagez :

Dre Eva Riverin montrant une agrafe lors de l’analyse du sac de bonbons d’un enfant. Photo : Michaël Thibeault.

La clinique Espace-Santé Chiropratique a procédé hier soir à l’inspection des bonbons d’Halloween en prenant des radiographies de friandises que les enfants ont collectées pendant la soirée. Aucun élément dangereux n’a été retrouvé.

L’événement permet de s’assurer que les bonbons sont sécuritaires à la consommation et qu’aucun objet métallique (aiguille, clou, lame) ne s’y trouve. Des bonbons ont été distribués sur place par la même occasion.

«C’est une soirée qu’on organise depuis quatre ans, à l’initiative des filles de Dre Mariya Gensytska. Le but est de voir notre clientèle dans un autre contexte, mais aussi de mettre le sourire sur le visage des petits monstres», explique la chiropraticienne Eva Riverin, costumée en licorne lors de cette soirée.

Cette année, une centaine de personnes déguisées ont fait un détour à la clinique dans le but d’examiner leurs sucreries. Les parents étaient contents de voir leurs enfants s’intéresser à l’inspection des friandises. «C’est important pour moi de venir faire vérifier les bonbons de mon fils. Cela fait quatre ans que je viens et l’an prochain, ça va être avec ma petite dernière», mentionne le papa de Charles, 4 ans, déguisé en Superman.

Les trois chiropraticiennes préfèrent donner des friandises lors de cette soirée de bénévolat plutôt que de rester à la maison séparément. Elles mentionnent que «la pire chose qu’elles ont trouvée en quatre ans, c’était une bille parmi des casse-gueules».

Aucun danger

Les parents rencontrés sont d’avis qu’il s’agit d’une excellente initiative offerte par la clinique. Pour certains, fouiller par radiographie est un moyen sécuritaire de vérifier les sucreries. «On pas besoin de le faire en arrivant à la maison, puisqu’on sait qu’ils ont été inspectés auparavant par la clinique», souligne Marc-André Dion.

D’autre part, la clinique Espace-Santé tient à préciser que la nourriture peut être irradiée avant la consommation. «Il n’y a pas de danger à irradier les bonbons, car les rayons X ne restent pas dans les aliments», mentionne-t-on sur l’événement Facebook.

Partagez :