Manger gras pour perdre du poids

176
0
Partagez :

Voici un plat typique de l’alimentation cétogène cuisiné par Chantal Blais. Photo: Chantal Blais

Alors que le gras est connu pour faire engraisser, voilà que la diète cétogène en prône la consommation. Très en vogue, plusieurs adoptent cette alimentation pour perdre du poids et guérir certaines maladies.

«On s’est fait dire que le gras nous faisait engraisser et que de manger des glucides complexes serait bon pour la santé. C’est ce que le guide alimentaire canadien nous dit, mais force est de constater que la population grossit», soutient le pharmacien Jean-Yves Dionne. Cette alimentation est très riche en lipides (saumon, huile d’olive, fromage, noix, olive) et très pauvre en glucides (entre 20 et 100 grammes par jour).

Une résidente de Québec, Chantal Blais, a opté pour l’alimentation cétogène pour guérir son trouble du côlon irritable. Après trois mois, elle a perdu 25 livres et ne présente plus de symptômes gênants. De son côté, Nathalie Massicotte l’a adoptée depuis un an, et ce surtout pour guérir ses migraines ainsi que son côlon irritable. Désormais, tout a disparu et elle a 12 livres en moins.

La nutritionniste chez Vivaï Experts, Amélie Deschamps, considère pour sa part que la restriction qu’implique ce genre de diète n’est pas nécessaire afin d’atteindre un poids santé et que d’autres moyens peuvent être utilisés.

Le gras pour maigrir ?

Chantal Blais s’adapte bien lorsqu’elle va manger chez des amis. «La seule chose qui est différente, c’est que je leur demande de me passer le beurre, et j’en mets sur mes légumes», dit-elle. Au départ, elle ajoutait à son alimentation environ 1 livre de beurre par semaine. Maintenant, elle compense aussi avec d’autres gras dont l’huile de coco.

En ne consommant que des lipides, le corps devient dans un état de cétose (il apprend à prendre son énergie dans les lipides plutôt que dans les glucides). Il produira des dérivés de gras appelés cétones. «Ensuite, il se nourrira de cétones de manière beaucoup plus efficace que les glucides», explique le pharmacien.

Les lipides provoquent un sentiment de satiété. En ayant moins faim, la personne mangera moins et ainsi son corps brûlera les réserves. Chantal Blais a observé ces changements. «J’écoute beaucoup plus ma faim. Avant c’était une habitude. Lorsque c’était l’heure de souper, je mangeais. Maintenant, si j’ai faim je mange et si je n’ai pas faim je ne mange pas», explique celle dont l’appétit a grandement diminué.

Selon Amélie Deschamps, il n’y a pas de secrets pour perdre du poids, il faut ingérer moins d’énergie que ce que l’on dépense. «Ce qui explique que les gens perdent du poids, c’est la restriction que l’alimentation cétogène implique, soit de manger 70 % de lipides, 20 % de protéines et 10 % de glucides au maximum. Cela diminue nécessairement l’apport calorique total dans la journée», ajoute-t-elle.

C’est surtout le gras saturé qui augmenterait le mauvais cholestérol (cholestérol-LDL) selon les explications d’Amélie Deschamps. «Il est donc primordial que ceux qui veulent essayer la diète cétogène se tournent au minimum vers des sources de gras polyinsaturés (l’avocat, le saumon, les oeufs). Il est faux de croire que le bacon, le beurre et autres sources de gras saturés peuvent être consommés à volonté», avise-t-elle. 

 

Partagez :