Les libres en première mondiale à Jonquière

225
0
Partagez :

La première mondiale du documentaire Les libres de Nicolas Lévesque a été diffusé, au Ciné-club de Jonquière, lundi soirLe réalisateur robervalois avait hâte que le public puisse voir son film pour discuter de la réalité des travailleurs nouvellement sortis de prison. 

Le documentaire de 94 minutes suit le quotidien de travailleurs dans une usine de transformation du bois à leur sortie de prison. Ceux-ci travaillent dans l’usine avant de réintégrer pleinement la société. Il est, entre autres, possible de suivre le parcours de Pierrot, Samuel et Frédéric dans leur cheminement. Le film a été tourné dans l’usine Stagem de Roberval qui accueille des hommes et des femmes en processus de réhabilitation à la suite d’une incarcération. 

« La première journée de tournage, on peut dire qu’on avait l’air con un peu, a blagué le réalisateur après la diffusion de son documentaire. Tu cherches à danser dans ce nouveau milieu mais après ça, chaque fois qu’on arrivait, le monde était bien content de nous voir »L’aisance des personnes suivies dans le documentaire transparaît d’ailleurs à l’écran. Plusieurs rires ont même envahi la salle François-Brassard.  

Alain, le contremaître de l’usine, a particulièrement charmé le public, mais aussi l’équipe du documentaire. Nicolas Lévesque a confié que ce dernier était très fier de ce projet et qu’ils étaient resté en contact. Alain a d’ailleurs gagné de nouvelles fonctions à la suite de la mise en lumière de son travail comme contremaître dans le film.  

Nicolas Lévesque est arrivé un peu après le début de la présentation de son film comme il tourne présentement dans les Monts-Valin

Processus de création 

Les libres est le deuxième long métrage du cinéaste et celui-ci a été inspiré d’un projet passé. « Cette usine a été le sujet d’un court-métrage qui s’appelle Entrevue avec un homme libre. C’est un film qu’on a sorti en 2015 et ça a créé une belle proximité et un climat de confiance avec les gens de l’usine », a mentionné le réalisateur qui croit que ce projet l’a grandement aidé à réaliser son dernier film. 

Le documentaire Les libres a remporté, en juin dernier, le prix Cineli Digital de la compétition Docs in Progress au Marché de Cannes. 

 

Partagez :