L’Opération Nez rouge est lancée

214
0
Partagez :

Après deux ans où les opérations ont tourné au ralenti, les responsables de la 38e campagne d’Opération Nez rouge Saguenay s’attendent à une forte reprise des activités.

« Cette année, c’est le grand renouveau, le grand relancement de la campagne. Dans les deux dernières années, ça a été impossible d’atteindre les objectifs. Donc, c’est vraiment une relance de l’évènement au Saguenay », mentionne le président d’honneur d’Opération Nez rouge Saguenay, Mario Vézina.

Avec les règles sanitaires qui étaient en vigueur pendant cette période et qui ont empêché de bien mettre en place le service, Mario Vézina pense qu’il y aura une grande demande cette année. L’organisme offrira des raccompagnements à Alma, Normandin, Dolbeau-Mistassini, Roberval, Chibougamau-Chapais et Saguenay.

La campagne publicitaire vise à montrer l’esprit rassembleur d’Opération Nez rouge ainsi que l’expérience unique que vivent les bénévoles et les utilisateurs. C’est sous le thème « Tu pourras pu t’en passer! » que la nouvelle édition voit le jour.

Opération Nez rouge Saguenay a lancé lundi sa 38e édition. Le service de raccompagnements est à la recherche de bénévoles. L’humoriste Mathieu Dufour est le porte-parole de cette nouvelle édition.

Grande demande de bénévoles

« On a comme objectif d’aller chercher entre 400 et 500 bénévoles pour faire les raccompagnements. On vient seulement d’ouvrir les portes de notre système et on a déjà une soixantaine de candidats. L’objectif est de faire un peu plus de 1000 raccompagnements cette année on en a donc de besoin », explique Mario Vézina.

Il invite d’ailleurs les gens à s’inscrire sur leur site web pour offrir leurs services en bénévolat en vue du temps des fêtes. Lors de l’édition 2021, près de 160 personnes s’étaient inscrites avant que les mesures sanitaires n’y mettent fin abruptement avant la date de fin.

L’humoriste originaire de Jonquière, Mathieu Dufour, est d’ailleurs le porte-parole de la nouvelle édition à l’échelle nationale. Il n’en est pas à ses premiers pas avec Opération Nez rouge puisqu’il est un bénévole depuis quelques années et il a même déjà été responsable des communications avec l’organisation il y a environ dix ans.

Rappelons que tous les profits amassés par le service reviennent au maître d’œuvre, le Club de natation de Jonquière, qui les utilise ensuite dans la jeunesse et le sport amateur. L’an passé, 368 raccompagnements ont été effectués pour un total de 10 000 $ amassés. Les services de l’organisme seront en vigueur du 25 novembre jusqu’au 23 décembre.

Partagez :