Tim Hortons et l’autisme : un montant qui donne le sourire ! 

388
0
Partagez :
chèque

Une somme de 246 547 $ : voilà le montant amassé par les restaurants Tim Hortons dans la région du Saguenay—Lac-Saint-Jean lors de la 25e édition de la campagne « Biscuits sourire ». L’argent est destiné à la Fondation Jean Allard, qui lutte pour la cause de l’autisme dans la région. 

 

chèque

Les franchisés ont reçu le chèque à la fin de la conférence de presse. (Photo : Théa Ribault)

 

Plus de 246 mille $ sur 12 millions récoltés dans tout le Canada, c’est le résultat de la campagne « Biscuits Sourire » dans la région. Tous les franchisés Tim Hortons, ainsi que les dirigeants de la Fondation Jean Allard Saguenay—Lac-Saint-Jean étaient présents à l’hôtel Delta à Jonquière, le 26 octobre, pour le dévoilement du montant. 

La directrice générale de la fondation, Émilie Fortin, et le président Simon Mergeay ont tenu à remercier les bénévoles, les restaurants Tim Hortons et la population du Saguenay—Lac-Saint-Jean pour ce qu’ils considèrent être « une réussite extraordinaire ». Les franchisés quant à eux ont apporté leur soutien à la fondation, ont témoigné du travail accompli et se sont félicités.

« Ça demande beaucoup de travail, beaucoup d’efforts. On se lève à trois heures du matin mais ça nous permet à nous de mettre en avant nos valeurs de travail. L’intégration, la persévérance et le sentiment d’appartenance », a affirmé le propriétaire du Tim Hortons de Saint-Félicien, Dany Marchand. 

 

Que faire de cet argent ? 

 

trousses d'aide

Le chronomètre, le doudou et la lumière « disco » sont autant d’outils qui aident l’enfant autiste dans la gestion de son calme et la prévention des crises. (Photo : Théa Ribault)

 

La fondation Jean Allard a conscience de la somme « inestimable » amassée. Émilie Fortin sait d’ailleurs quoi faire de cet argent, puisque plusieurs projets ont été mis en place depuis la fin de la campagne. « Les fonds serviront à la continuité des Camps Autisme qui sont offerts partout dans la région avec leurs différentes formules. Grâce aux dons grandissants, nous allons aussi offrir une trousse d’accompagnement à toutes les familles qui reçoivent un premier diagnostic et un service spécifique individualisé qui répondra à des besoins précis pour les enfants autistes de la région », explique la directrice générale. 

Ces trousses contiennent des outils pour aider à l’organisation et la gestion du temps de l’enfant, mais aussi des jeux stimulants, des coquilles pour le couper des bruits extérieurs ainsi que des messages illustrés pour aider à la communication de ses besoins.

Partagez :