samedi , 3 décembre 2022

Femmes d’affaires : une reprise des activités appréciée

La Corporation des femmes d’affaires du Saguenay a renoué avec ses activités en présentiel ce jeudi à l’Hôtel Delta. Jeu de devinettes et nouveaux visages étaient au cœur de ce dîner convivial qui avait pour but d’élargir son réseau de contacts.

« On était très contente de pouvoir tenir un évènement en personne et de pouvoir rencontrer les gens à nouveau. Pendant la pandémie, on a fait beaucoup d’activités virtuelles. C’est sûr que nos activités sur l’heure du midi ne sont pas les plus achalandées, mais c’était un beau retour et ça fait du bien », a confié la présidente de la corporation, Isabelle Simard.

Un avis partagé par la psychoéducatrice, médiatrice familiale et organisatrice du dîner, Cynthia Girard. « On voit la différence avec nos activités virtuelles de janvier et février qui avaient moins de participation. Les gens sont heureux que ça soit de nouveau en présentiel et on va souhaiter que ça continue », complète-t-elle.

Pour quelques nouvelles membres, il s’agissait d’ailleurs de leur première activité avec la Corporation des femmes d’affaires du Saguenay. « Pour ma première fois, j’ai vraiment apprécié, j’ai rencontré de nouvelles personnes. C’est sûr que j’ai plus parlé avec les femmes à ma table, mais les prochaines fois je vais faire d’autres rencontres. Le fait que ça soit de retour en présentiel ça m’a beaucoup motivée à venir, parce qu’en Zoom, je ne sais pas si je l’aurais fait », raconte France Boivin de l’Association de la Construction du Québec Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Lors du dîner, la trentaine de femmes présentes étaient invitées à se présenter à tour de rôle en se nommant et en dévoilant de trois à quatre indices sur leur entreprise. Chaque membre devait alors associer les autres à une entreprise sur la liste qui leur était donnée.

Une trentaine de femmes ont participé au dîner et au jeu de devinettes afin de faire de nouvelles connaissances. Photo : Katya D’Amour

« Chaque activité qu’on organise, toutes les femmes ont l’occasion de se présenter. On prend toujours ce temps-là pour que tout le monde puisse se connaître et savoir à quelle entreprise elles sont liées. On change souvent la formule pour que ce ne soit pas redondant. Aujourd’hui, c’était plus sous forme de Guess Who, c’était nouveau et je trouve que c’était une belle façon de procéder », s’est réjouie la présidente de la corporation, Isabelle Simard.

Les prochaines activités de la Corporation des femmes d’affaires du Saguenay en avril et en mai se dérouleront également en présentiel.

À propos de Katya D'amour

Katya D’Amour a grandi à Arvida au Saguenay. Toujours un crayon à la main et un ballon de soccer au pied, elle a voulu jumeler ses deux passions en étudiant en Art et technologie des médias (ATM) pour devenir journaliste sportive. Lors de ses deux premières années de technique, elle a appris à développer d’autres champs d’intérêt comme la culture, l’économie, les faits divers et la politique. Souvent perçue comme une « force tranquille », la jeune femme de 19 ans se démarque par son éthique de travail. Très organisée et exigeante envers elle, Katya est constamment guidée par ses objectifs et ne craint pas de viser haut. En ce qui concerne son choix de carrière, elle préfère se laisser toutes les portes ouvertes en attendant de saisir les opportunités qui s’offriront à elle!

À voir aussi

Favoriser l’inclusion grâce au sport

CHRONIQUE –  Le mardi 15 novembre, j’ai eu la chance de participer à une partie …