L’Orchestre symphonique séduit petits et grands

237
0
Partagez :

425 jeunes de 7 à 77 ans étaient présent, dimanche, pour le concert au Théâtre C de Chicoutimi. (Photo: Olivier Joly)

L’Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-Saint-Jean a pu faire découvrir cette semaine la musique d’orchestre à plus de 1700 jeunes de partout en région grâce à des représentations de Pierre et le loup dans des salles à Dolbeau, à Chicoutimi ainsi que dans plusieurs écoles de la région. Cette expérience s’inscrit dans la volonté d’attirer un plus jeune public à s’intéresser à la musique d’harmonie.

Pour le directeur artistique et chef d’orchestre, Jean-Michel Malouf, le but était d’allumer une étincelle et de donner de l’intérêt aux plus jeunes. Après des capsules vidéo de l’orchestre présentées dans les écoles l’an dernier, il souligne qu’il était important de poursuivre ce lien en invitant les jeunes dans l’antre de la musique d’orchestre, dans une salle de concert. Différente métaphore, même objectif pour le président de l’orchestre, Berhnard Simard, qui a mentionné vouloir semer une graine à l’intérieur de chacun des enfants en espérant y voir des fleurs pousser. Après le concert de Noël 2022 qui a su attirer plus de jeunes qu’à l’habitude, ceux de Pierre et le loup visaient justement plus particulièrement les jeunes.

Un concert sur mesure pour la jeune clientèle

Afin de séduire et captiver les jeunes présents aux différentes représentations, l’orchestre a fait à nouveau appel à Valérie Essiambre afin de prêter sa voix à la narration du récit au cours du concert. Cette dernière avait déjà participé à des activités scolaires avec le quatuor de l’orchestre, ce qui a facilité son travail cette fois-ci, estime Jean-Michel Malouf. Pour sa part, la principale intéressée a aimé découvrir un nouvel univers et avoir la possibilité de développer ses capacités.

Grâce à son oreille musicale, Valérie Essiambre a su développer une connexion avec l’orchestre. (Photo: Olivier Joly)

 

Après la suite Brooke Green de Holst et les Danses roumaines de Bartok interprétées par l’orchestre, la narratrice a fait son entrée sur scène, captivant directement les jeunes en demandant de l’aide afin de retrouver son livre. Une fois que son bouquin était retrouvé, elle a introduit chacun des personnages de l’histoire en associant chacun d’eux à un instrument ou groupe d’instruments, apprenant ainsi quelques connaissances musicales aux plus jeunes et aux plus vieux. Mme Essiambre leur a ensuite demandé si elle avait oublié de présenter un personnage. Les enfants n’ont pas tardé à crier « PIERRE! » à tue-tête.

Pendant près d’une heure, le chef d’orchestre, Jean-Michel Malouf, a guidé les musiciens à travers l’histoire. (Photo: Olivier Joly)

Mission accomplie pour l’orchestre

Les parents d’Arthur et Ludovic Lefèvre et Charlie Fortin devront se surpasser afin de rendre captivantes les futures histoires au lit, puisque ceux-ci ont bien aimé leur première expérience, surtout pour ce qui est de leur moment favori, la capture du loup. Martine Girard, mère de Charlie, souligne d’ailleurs qu’il « est rare de pouvoir assister à un concert sans avoir peur de déranger ». Arthur et Ludovic ont tous deux bien aimé l’histoire, alors que Charlie indique avoir bien apprécié la musique.

Jean-Michel Malouf était d’ailleurs à leur place au même âge, lui qui a avoué avant le spectacle avoir été marqué par Pierre et le loup étant plus jeune. Ce dernier a d’ailleurs mentionné que les musiciens ont eu « du fun à jouer la pièce, eux qui aiment relever des défis en tant que professionnels ».

Partagez :
Avatar photo