L’entente de principe approuvée par le CA

145
0
Partagez :

L’entente de principe conclue entre la Société de transport du Saguenay (STS) et le Syndicat des chauffeurs d’autobus a été présentée mercredi aux membres du conseil d’administration. Les chauffeurs avaient préalablement entériné à 87 % ladite entente, conclue avec la STS ce dimanche. En plus de garantir une hausse salariale de 14 %, le contrat de cinq ans assure une sécurité d’emploi aux chauffeurs. 

« C’est officiel? Wow c’est une bonne nouvelle ça! » Carl Bradette

La Pige s’est rendue à la gare d’autobus de Jonquière afin d’annoncer la nouvelle aux chauffeurs. Carl Bradette, employé à la STS depuis 17 ans, se dit « très satisfait » de l’entente. Il soutient l’idée que certains employés revendiquaient une plus grande augmentation de salaire, mais pour lui et plusieurs de ses collègues, les conditions de travail demeurent la priorité.

« Il y en a qui ont été déçus parce qu’ils s’attendaient plutôt au côté monétaire, mais comme on dit : il n’y a pas juste l’argent, il y a la sécurité des emplois et les avantages des conditions de travail », confie-t-il derrière le volant de son bolide.

Selon celui, ces avantages se joueront sur le fonds de pension, les primes de soir et de fin de semaine, les congés mobiles et les vacances. D’autres chauffeurs affirment que l’entente profite davantage aux nouveaux employés de la société. Selon l’un d’eux, 15 employés à temps partiel se verront attribuer un poste à temps plein et des avantages sociaux.

Pour sa part, le  président de la STS Claude Bouchard s’est prononcé sur l’aspect salarial de l’entente. «Si on compare avec ce qui se passe avec les autres sociétés  de transport au Québec versus ce qu’on donne aux chauffeurs ici je pense qu’on est pas mal dans le ‘target’, et que ça entre dans notre capacité de payer aussi. »

Il ajoute que le conseil d’administration de la STS est présentement dans l’élaboration d’un plan stratégique et que la société prévoit ajuster l’offre de ses services dans les prochains mois. M.  Bouchard affirme également que l’entente de principe, présenté le 15 février au conseil d’administration de la STS sera officiellement signée dans les prochaines semaines.

 

 

Partagez :
Avatar photo