Les formations professionnelles veulent se faire connaître

261
0
Partagez :

La conseillère d’orientation du CFP de Jonquière, Sandra Tremblay, renseigne les personnes intéressées. Photo : Célie Dugand

« Ce n’est pas parce que tu as de la misère à l’école que tu vas en formation professionnelle, on en a vraiment besoin sur le marché du travail ! » Pour la conseillère d’orientation du Centre de formation professionnelle (CFP) de Jonquière, Sandra Tremblay, valoriser ce type de formation est l’objectif de la journée d’admission régionale de ce jeudi.

En plus de détruire les mythes sur les formations professionnelles et de les mettre en avant, cette journée d’admission vise à les faire connaître. « Quand je fais des tournées au secondaire, seulement une ou deux personnes connaissent ces formations », raconte Sandra Tremblay, qui s’occupe de renseigner les personnes intéressées et de les accompagner dans leur inscription.

En tout, 60 formations professionnelles sont offertes dans la région, telles que la pâtisserie, la comptabilité ou encore la peinture en bâtiment. Elles sont réparties dans les Centres de formation d’Alma, de Jonquière, du Pays-des-Bleuets et du Grand Fjord.

Même si elle est peu connue, il y a tout de même un réel engouement autour de la formation professionnelle au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

« C’est attrayant car c’est un programme de courte durée, de 680 à 1800 heures. C’est pratique pour les gens qui sont sur le marché du travail et qui veulent se réorienter ou se spécialiser », détaille Sandra Tremblay.

Les débouchés sont nombreux. Huit des dix métiers les plus demandés dans la région sont d’ordre professionnel. Certains recruteurs incitent même leurs futurs employés à se former.

« La rareté de main-d’œuvre fait en sorte que les employeurs sont prêts à rémunérer les élèves afin qu’ils puissent faire leur formation avant d’être engagés, notamment en boucherie. C’est vraiment des formules gagnantes ! », s’enthousiasme Sandra Tremblay.

Un site dédié

Le site des CFP de la région, Active ta carrière, a une nouvelle image depuis décembre. Tout comme les journées d’admission, cela fait partie du plan régional pour valoriser la formation professionnelle.

Les inscriptions se poursuivent jusqu’au 1er mars. Il est également possible de faire une journée d’essai, intitulée « Élève d’un jour », en s’inscrivant sur le site.

Partagez :
Avatar photo