Pas pour demain la Coupe Memorial à Saguenay

240
0
Partagez :

Le Centre Georges-Vézina, maintenant âgé de 75 ans, devrait subir d’importants travaux pour qu’il puisse accueillir d’importants rendez-vous de la Ligue canadienne de hockey (LCH). (Photo : Victor Carré) 

La tenue du tournoi de la Coupe Memorial ou tout autre évènement d’envergure de la Ligue canadienne de hockey (LCH) n’est pas prévue pour demain à Saguenay. Les critères de sélection évolutifs et l’obligation de mettre aux normes les infrastructures d’accueil en sont les principales raisons. 

« Dans les dernières années, on n’a pas fait la demande d’avoir le cahier de charges pour préparer les évènements de la Ligue canadienne », mentionne d’entrée de jeu le directeur des opérations des Saguenéens de Chicoutimi, Serge Proulx.   

Ce dernier avance que les critères de sélection pour obtenir ces évènements ont beaucoup changé à travers les années. « Tenir un tournoi comme celui de la Coupe Memorial dans les prochaines années n’est pas envisageable, parce que la LCH exige que l’amphithéâtre qui accueille la compétition ait une patinoire de dimension nord-américaine, alors qu’on en a une de grandeur olympique », explique M. Proulx.  

Il ajoute que l’organisation des Saguenéens se concentre plutôt à dynamiser les promotions et les évènements durant les matchs parce que l’équipe est présentement dans le milieu de son cycle de reconstruction.

 

Le Centre Georges-Vézina, maintenant âgé de 75 ans, devrait subir d’importants travaux pour qu’il puisse accueillir d’importants rendez-vous de la Ligue canadienne de hockey (LCH). (Photo : Victor Carré)

Le Centre Georges-Vézina, maintenant âgé de 75 ans, devrait subir d’importants travaux pour qu’il puisse accueillir d’importants rendez-vous de la Ligue canadienne de hockey (LCH). (Photo : Victor Carré)

Une facture qui pourrait être salée 

Organiser un évènement comme la Coupe Memorial ou encore le Match des meilleurs espoirs de la LCH entraîne souvent des modifications majeures à un amphithéâtre pour se soumettre aux exigences de la LCH.  

Dans le cas du Centre Georges-Vézina, cela impliquerait notamment de remplacer les bandes et l’éclairage, de positionner les bancs des joueurs du même côté en plus d’implanter une galerie de presse plus vaste.  

« Si elles [les équipes candidates] n’apportent pas ces modifications, elles sont disqualifiées d’office », explique le relationniste pour la LCH, Christopher Séguin.  

Questionné à savoir si la construction d’un nouvel amphithéâtre à Saguenay augmenterait les chances de tenir ce type d’évènement, Serge Proulx n’a pas voulu trop s’avancer sur le sujet. Il a toutefois affirmé que cela pourrait grandement aider.

Rappelons que le dernier évènement d’envergure de la LCH à avoir été accueilli à Saguenay remonte à 2016 alors qu’une partie de la série Subway Canada-Russie s’était déroulée au Centre Georges-Vézina. 

Partagez :